Fashion Week de Milan : Gucci, Roberto Cavalli, Alberta Ferretti, récap' fashion

par
Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017

Gucci, Alberta Ferretti et Roberto Cavalli ont inauguré la première journée de la Fashion Week de Milan, décryptage des fashion shows

Ce mardi 21 septembre, c'est à Milan que la Fashion Week posait ses valises, débutant en fanfare avec le défilé Gucci par Alessandro Michele. Après l'audace des shows londoniens comme ceux de Topshop Unique ou Mary Katrantzou, place au faste italien et à son opulence de broderies, couleurs et contrastes inattendus. Roberto Cavalli, Alberta Ferretti et Gucci n'ont pas dérogé à la règle, la preuve en images...

Gucci

Certains designers aiment se réinventer à chaque saison, mais Alessandro Michele n'est pas de ceux-là. Inaugurant le premier jour de la Fashion Week de Milan avec le défilé Gucci, le directeur artistique s'est attaché à peaufiner l'esthétique 70's geek qu'il travaille depuis déjà 4 saisons. Dans des entrepôts désaffectés de la capitale de la mode italienne, 75 silhouettes semblent sortir d'un voile de fumée, émergeant de derrière un rideau de cristaux ; un décor censé rappeler celui d'une discothèque aux accents boudoir. Loin d'être des clubbeuses des temps modernes, les filles se parent des accents nerd et japonisants chers au successeur de Frida Giannini (maxi lunettes, cardigan mamie, broderies dragon...), qui ajoute par-dessus une couche de détails Renaissance, des vitraux recréés sur les robes au son des cloches d'une église. Au Printemps-Été 2017, la fille Gucci ose davantage et mélange les univers. Et si c'est dans le passé qu'elle puise ses inspi mode, c'est bien vers le future qu'elle regarde ; Alessandro Michele met un point d'honneur à nous le faire comprendre.

Une silhouette du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Tendances - Les détails brodés du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Tendances - Les détails japonisants du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Gucci Printemps-Été 2017
Alberta Ferretti

On a connu la femme Alberta Ferretti un brin victorienne, tribale et champêtre au fil des saisons mais pour le Printemps-Été 2017, c'est son côté gypsy qu'elle laisse transparaître. Présentée à la Fashion Week de Milan, la collection ouverte par le mannequin star Bella Hadid fait la part belle aux froufrous, volumes vaporeux et jeux d'épaule ; un romantisme teinté d'une touche sombre et edgy avec l'introduction de bustiers en cuir, accumulation de ceintures western et dentelles anglaises all-black presque gothiques. Un contraste saisissant qui dépeint là encore la multiplicité de la femme moderne - romantique, délicate, libre, forte, surprenante, déterminée - et son envie de s'affranchir des codes.

Bella Hadid sur le podium du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Bella Hadid sur le podium du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Tendances - Une silhouette du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Bella Hadid sur le podium du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Tendances - Une silhouette du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Bella Hadid sur le podium du défilé Alberta Ferretti Printemps-Été 2017
Roberto Cavalli

Si la première journée de la Fashion Week de Milan a vu les 70's et les détails western parsemer les collections de Gucci ou encore Alberta Ferretti, la maison Roberto Cavalli nous met le nez en plein dedans avec sa collection Printemps-Été 2017. Mêlant esthétique hippy et amérindienne avec virtuosité, son directeur artistique Peter Dundas crée un style où le contraste des deux influences n'est plus si évident, et où blazers rayés, jeans flare et robes vaporeuses s'entremêlent superbement aux kimonos frangés, ponchos Navajo et plastrons gri-gri. Les silhouettes sont floues mais les corps se donnent toujours à voir, sous des blouses semi-transparentes, des vestons entrouverts, des tops bardot très décolletés ou carrément des bikinis triangles portés de manière évidente sous des vestes ouvertes. Une effusion de couleurs, de matières et d'imprimés qui donneront le ton d'un été audacieux.

Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017
Tendances - Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017
Tendances - Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017
Une silhouette du défilé Roberto Cavalli Printemps-Été 2017

Marc Jacobs avait clôturé la Fashion Week de New York sous une nuée d'étoiles, mais les maisons italiennes ont montré qu'elles savaient briller elles aussi, en ce premier jour de Milan Fashion Week. Vous en ont-elles mis plein les yeux à vous aussi ?

Crédit : Andreoli Emilio, Olycom/abaca, D'alberto Gian Mattia, La Presse/abaca, Marotta Stefano