Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016

par
Le final du défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 à la Fashion Week de New York

Les genres se mélangent sur le défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 à la Fashion Week de New York. Des origines de la marque française au style des membres de la famille Tenenbaum, le spectacle est chic et ludique

Pour créer le défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 à la Fashion Week de New York, Felipe Oliveira Baptista puise son inspiration dans les origines de la marque au crocodile. Afin de comprendre les références du directeur artistique, il nous faut revenir près de 90 ans en arrière. Avant de créer le premier polo en 1929, Jean René Lacoste était un tennisman français, surnommé «Le Crocodile» en raison de sa ténacité sur le terrain. D’où le logo de l’enseigne. C’est donc la tête remplie d’images de tenues de tennis vintage que Felipe Oliveira Baptista crée le défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016. Un imaginaire qui explique le retour en force de la mini-jupe plissée sur le podium new-yorkais. Mais le créateur portugais ne s’arrête pas là. La présence de nombreux survêtements colorés (et notamment rouges) nous indique que le film «The Royal Tenenbaums» de Wes Anderson a également servi de base à la constitution de cette nouvelle collection. Au final, les silhouettes du défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 adoptent une attitude à la fois sporty et smart.

Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de New York : Lacoste Automne-Hiver 2015/2016 - photo

Face à l’ambiance séductrice dark du défilé Monique Lhuillier automne-hiver 2015/2016, le show Lacoste se veut beaucoup plus détendu et lumineux. Le tout non sans une pointe d’humour. Plusieurs vêtements du défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 arborent les inscriptions «René did it first», «Tennis anyone ?» ou «Terrain dur». L’allure urbaine chic proposée par Felipe Oliveira Baptista sur le défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 se traduit par des mélanges improbables et des créations hybrides. Nous pensons par exemple à cette silhouette associant un ensemble de sport jaune, un manteau camel et des escarpins blancs. Ou à celle alliant une robe en molleton violette, un manteau anthracite chiné et des derbies immaculées. Des robes à rayures obliques et aux ourlets asymétriques adoptent parfois un pan plissé, tandis que les manches des pulls et des manteaux s’ouvrent façon cape. Autant d’éléments qui rendent le défilé Lacoste automne-hiver 2015/2016 élégant et malicieux.

Source : Style.com / Instagram - Crédit : ImaxTree, Gianni Pucci, Indigitalimages.com, Gianni Pucci