Fashion Week de New York : Marc Jacobs, le défilé Automne-Hiver 2016/17

par
Fashion Week de New York : Marc Jacobs présente sa collection Automne-Hiver 2016/17

Styliste à la création sans borne, Marc Jacobs a une fois encore offert un show à son image : impertinent, désinvolte et outrancier. Focus sur cette collection Automne-Hiver 2016/17 stupéfiante !

Alors que la Fashion Week de New York a démarré sur les chapeaux de roues avec le défilé Fenty Rihanna x Puma qui proposait une collection urbaine et goth, le dernier défilé de Marc Jacobs puise également son inspiration dans la culture gothique. En effet, pour cette collection Automne-Hiver 2016/17, le créateur prouve une fois de plus son intérêt pour la mode des subcultures. Ainsi, sur les tintements d'un son à la cadence entêtante, les mannequins grimées en poupées déstructurées, quasi défigurées par le maquillage dark, déambulent de façon nonchalante. Les règles et les conventions sont délibérément enfreintes sur ce podium qui prend les allures d'une énorme place fantôme (si l'on oublie le parterre de stars venues applaudir le défilé). Faisant la part belle au mélange des genres, à la confusion des styles et à la décomposition des silhouettes, Marc Jacobs réussit cette saison encore à définir ses propres codes de la mode.

A l'instar d'Alexander Wang dont le défilé Automne-Hiver 2016/17 s'imprègne du mouvement punk, Marc Jacobs présente un show emprunté à la culture underground. Le créateur pioche ainsi dans la garde-robe goth avec ses silhouettes habillées de dentelle, de tulle, de cuir et d'énormes bottines à plateforme. La finition des vêtements, qui se décompose littéralement formant de longs lambeaux, nous plonge dans un univers post apocalyptique. Les mannequins se veulent macabres, avec les yeux cernés de noir, les sourcils inexistants, des lignes verticales tracées au crayon noir, semblables à des coupures. La notion de proportion, volontairement bafouée, est l'une des priorités de ce défilé. Les pulls arrivent aux genoux, les manteaux sont XXL, les nœuds pap' sont démesurés alors que les sacs sont minuscules. Déterminé à nous déconcerter jusqu'au bout, Marc Jacobs a soigneusement pensé à l’enchaînement de ses silhouettes qui, d'un passage à un autre, présentent des ensembles à la proportion diamétralement opposée. Ainsi, une mini veste en jean succède à une veste en denim oversized. Egalement marqué par la présence de Kendall Jenner, qui continue son marathon mode déjà présente au défilé Vera Wang, le défilé Marc Jacobs a aussi crée la surprise en comptant sur la présence de Lady Gaga. Pour cette collection Automne-Hiver 2016/17, la chanteuse était habillée d'un manteau gris XXL décoré de fourrure sur les manches, d'un chemisier vert anis au ruban géant et de bottines à la plateforme impressionnante. Une jolie surprise de la part de Marc Jacobs qui clôture en beauté la Fashion Week de New York !

Source : www.marcjacobs.com - Crédit : Marc Jacobs Instagram