S'inscrire
tracking
Fashion Week de New York

Fashion Week de New York : Marc Jacobs, le défilé Printemps-Été 2016

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Marc Jacobs Printemps-Été 2016 clôt la Fashion Week de New York. Le designer nous convie à son avant-première peuplée d'étranges créatures. Entre fantasme et excentricité, Marc Jacobs nous met plein d'étoile dans les yeux en cette fin de Fashion Week de New York

La Fashion Week de New York se clôt en un feu d’artifice nommé Marc Jacobs. Ce 17 septembre 205, Marc Jacobs met des étoiles dans les yeux de New York et nous convie à une avant-première de cinéma très spéciale. Au cinéma de Marc Jacobs, les places sont limitées et la tenue non correcte exigée. Le designer imagine son tapis rouge idéal, univers fantasque où viennent se mélanger bien des époques et influences. Le fantasque côtoie le minimalisme au même titre que le destroy côtoie le glamour le plus absolu sans que cela ne puisse représenter de problème. D’ailleurs, ce contraste est parfois représenté dans une seule et même tenue. Ainsi, on pourra trouver un sweat de sport porté avec une jupe fendue chic et des bottines extravagantes et rock. D’ailleurs, à la vue de certaines silhouettes on ne peut s’empêcher de penser à David Bowie époque Ziggy Stardust, avec ses folles tenues moulantes ou flare pleines de paillettes et de franges. Toutefois, la collection reste centrée autour d’un patriotisme cinglant, aux couleurs de l’Amérique et célèbre sa diversité culturelle.

Alors par mimétisme de ce melting pot, on juxtapose, on ajoute, et fait cohabiter plusieurs influences et époques musicales sur la même silhouette. L’allure est folle chez Marc Jacobs avec des associations improbables, des volumes extravagants et des couleurs brillantes. Toutefois, on trouvera un accalmie au sein de quelques classiques bien dissimulés qu’il faudra trouver en décomposant la silhouette.Quelques ensembles de smokings et larges manteaux agissent comme garde-fou empêchant ainsi la collection de n’être qu’une vaste hallucination. Toutefois, cet épisode ne dure pas longtemps avec un final explosif. La collection Marc Jacobs Printemps-Été 2016 nous offre un final éclatant en couleurs, en textures et en paillettes avec une collection de robes de caractère. Les épaules sont larges, grandissantes ou truffées de plumes. Le décolleté va alors se creuser au maximum lorsque les jambes ne seront pas exposer sans fausse pudeur. Le créateur se fait l’allié des femmes de caractère de cette ère et les transforme même en héroïne avec ses vêtements sublimateurs.

Crédit : VogueRunway

Finalement, on en sait si cette collection est scandaleusement kitsch ou si sont posés là les nouvelles bases du glamour. C’est sur cette note enjouée que se clôt la collection Marc Jacobs Printemps-Été 2016. Une collection qui vient à point nommé après l’annonce de l’arrêt définitif la seconde ligne Marc by Marc Jacobs. En mars dernier, nous apprenions la fin de Marc by Marc Jacobs, une décision censée rendre la ligne principale, Marc Jacobs, plus solide dans le temps. Un objectif qui semble sur la bonne voie à la vue de cette collection. C’est la claque qu’il nous fallait pour réveiller cette Fashion Week de New York au diapason. Et on tendrait bien l’autre joue.

À lire aussi
Fashion Week de New York : Ce que l'on retient
À lire aussi
Bella Hadid, Emily Ratajkowski, Irina Shayk avec Young Thug en mode "Good times" pour Vogue
À lire aussi
Mannequins : Les petits nouveaux de la rentrée à surveiller pendant la Fashion Week
À lire aussi
Fashion Week de New York : Marc Jacobs, le défilé Automne-Hiver 2016/17
À lire aussi
Fashion Week de New York : Calvin Klein, le défilé Automne-Hiver 2016/17
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Fashion Week de New York : Marc Jacobs, le défilé Printemps-Été 2016
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible