Fashion Week de Paris : Chanel, Kenzo, Paul & Joe... récap' fashion

par
Karl Lagerfeld et ses droïdes au défilé prêt-à-porter Printemps-Été 2017

Chanel et son data center, Kenzo et ses illustrations qui prennent vie, Paul & Joe en pleine rue... retour sur les temps forts de la Fashion Week de Paris jour 8

On sait que la fin de la Fashion Week de Paris approche lorsqu'est venu l'heure du défilé Chanel. Ce mardi 4 octobre, avant-dernier jour de la PFW, la maison dirigée par Karl Lagerfeld a ouvert le bal dans un Grand Palais transformé en bulle futuriste. La maison Kenzo, elle, clôturait cette nouvelle journée avec une collection elle aussi semblant tout droit venue de l'espace. De Chanel à Kenzo en passant par Paul & Joe, voici ce que nous avons retenu.

Chanel

Karl Lagerfeld, une source d'inspiration inépuisable ? Lorsqu'il s'agit d'imaginer les décors de ses défilés pour la maison Chanel, le Kaiser ne manque en effet pas d'idées. Pour mettre en scène sa collection Printemps-Été 2017, c'est un Data Center Chanel qu'il a érigé au cœur du Grand Palais ; un lieu où serveurs et câbles multicolores faisaient écho aux créations bariolées et futuristes arpentant le catwalk. Au total, pas moins de 86 looks en tweed (mais pas que) se sont succédé, emmenés par un cortège de droïdes à la Daft Punk, élégamment vêtus du mythique tailleur de Mademoiselle. La suite ? Beaucoup moins traditionnelle comme on l'attendait de la part du designer au catogan, avec aussi bien des casquettes de travers que de larges manches trompette, des ensembles iridescent façon mouche, de gros colliers bling accessoirisés de leurs pins, des lunettes masque à faire pâlir Carine Roitfeld ou encore des imprimés néon apposés en all-over sur des trenchs, robes et pantalons. Outre la rigidité évidente des silhouettes en laine cardée et des ensembles matelassés au fini plastifié, la sensualité et la légèreté ponctuent la collection SS17 de Chanel avec des tissus aériens, des dentelles fines laissant entrevoir les corps, des couleurs poudrées très délicates et des enjolivures précieuses. La technologie est là, à travers des matières lumineux, des sacs robots, des empilements de tissu 3D, mais le styliste allemand ne perd jamais du vue l'élégance chère à Gabrielle Chanel.

Casquettes de travers chez Chanel pour le Printemps-Été 2017
Casquettes de travers chez Chanel pour le Printemps-Été 2017
Tendances - Une silhouette intime et féminine chez Chanel au Printemps-Été 2017
Casquettes de travers chez Chanel pour le Printemps-Été 2017
Tendances - Mélange de matières chez Chanel au Printemps-Été 2017
Casquettes de travers chez Chanel pour le Printemps-Été 2017
Paul & Joe

S'inspirer de l'univers streetwear et enfermer sa collection dans le cadre intimiste et élitiste d'un runway à huis clos ? Que nenni. Pour sa collection Printemps-Été 2017, c'est directement sur les quais de Seine que la créatrice de la maison Paul & Joe a choisi de faire défiler ses 37 looks, laissant aux riverains tout le loisir de se délecter de l'univers à la fois sport et pastoral imaginé par Sophie Mechaly. Ses robes en ensembles oversized se parent de fleurs effacées comme sur une tapisserie ancienne, tandis que de nouveaux boutons scintillant éclosent avec audace sur des trenchs et robes boutonnées, rappelant les patchs thermocollant de notre enfance. Même les pantalons baggy qui recouvrent le pied s'ornent de bourgeons brodés, signe que la féminité n'est jamais bien loin chez Paul & Joe. Le denim joue lui aussi les contrastes, entre un chambray léger porté en total look, et des patchworks de jeans effilochés pour le côté plus street. Avec ses cheveux libres et ses bijoux de plumes, la muse Paul & Joe apporte un vent de légèreté sur notre chère capitale.

Une silhouette pastorale chez Paul & Joe Printemps-Été 2017
Une silhouette pastorale chez Paul & Joe Printemps-Été 2017
Tendances - Le total look denim du défilé Paul & Joe Printemps-Été 2017
Une silhouette pastorale chez Paul & Joe Printemps-Été 2017
Tendances - Le look street grunge signé Paul & Joe Printemps-Été 2017
Une silhouette pastorale chez Paul & Joe Printemps-Été 2017
Kenzo

Le point commun entre les looks d'aventurières aux proportions exagérées, les silhouettes shiny habillées de plastique en all-over, les robes parachute et les tenues boule à facette du défilé Kenzo ? L'illustrateur de mode Antonio Lopez, inspiration derrière la nouvelle collection Printemps-Été 2017. Influent à une période mythique de la ville lumière, il s'est attaché à interpréter la femme sous tous ses aspects et avec toutes ses subtilités, aussi bien diva que séductrice, masculine et effrontée, opulente et libre. Grâce à des dessins d'archive et des polaroids oubliés, le duo créatrif Humberto Leon et Carol Lim a imaginé des silhouettes multiples où les volumes hyperboliques des croquis prennent vie, au travers d'épaules gonflées, de tailles maxi hautes, de tailles affinées et d'accessoires imposants. C'est avec justesse que le mix & match s'opère et que la femme moderne se dessine ; elle ose les associations exubérantes et les styles diamétralement opposés. Bref, elle se moque bien de la définition traditionnelle de l'esthétisme et s'impose avec toute sa pluralité.

Fashion Week de Paris : Chanel, Kenzo, Paul & Joe... récap' fashion - photo
Fashion Week de Paris : Chanel, Kenzo, Paul & Joe... récap' fashion - photo
Fashion Week de Paris : Chanel, Kenzo, Paul & Joe... récap' fashion - photo

Pour tout savoir de cette huitième journée de Fashion Week de Paris, n'oubliez pas de jeter un œil aux collections d'Agnès b. et Vanessa Seward, également présentées de mardi. Eh non, la PFW ne s'arrête jamais !

Crédit : Instagram @chanelofficial, Catwalking, Getty Images, Dominique Charriau, Antonio de Moraes Barros Filho, KENZO