Fashion Week de Paris de Chanel à Valentino, récap' fashion

par
De Chanel à Valentino, le récap' de la Fashion Week de Paris

Non contente d’être chargée, la journée d’hier était remplie des shows immanquables pendant la Fashion Week de Paris. De Chanel à Kenzo en passant par Valentino, voici notre récap’ fashion des défilés Automne-Hiver 2016/2017 de ce mardi

A l’approche de sa fin, la Fashion Week de Paris ne lésine pas sur les moyens. Hier, de grands noms de la mode ont présenté leurs propres versions de l’Automne-Hiver 2016/2017. Après Balenciaga, Céline, John Galliano et Givenchy, la Fashion Week de Paris a laissé s’exprimer Chanel, Agnès b., Paul & Joe, Valentino et Kenzo. Karl Lagerfeld ouvre le bal, inspiré des salons de haute couture à l’ancienne. Cette saison, pas de décors détonants, mais des rangées de chaises plaçant tout le monde en front row. Les mannequins défilent vite afin de montrer que l’on peut bouger avec aisance dans les vêtements présentés. L’uniforme Chanel Automne-Hiver 2016/2017 associe multiples colliers de perles, chapeaux melons so british et bottes cavalières. Tailleurs revisités, sequins festifs et jupes volumineuses en "plumes de tweed" côtoient des manches tissées et des détails luxuriants évoquant le défilé Chanel Haute Couture Printemps-Été 2016. Un vent victorien souffle sur la fin du show, où l’on découvre des créations noires ou blanches en transparence aérienne et légèrement rebelles.

La collection Agnès b. Automne-Hiver 2016/2017 met en avant des coupes confortables et élégantes, sans aucunes fioritures, mêlant masculin et féminin. Certes, le show ne nous montre rien de spectaculaire. En revanche, il illustre une attitude élégante et espiègle à travers des silhouettes impeccablement apprêtées. Journée de la femme oblige, le défilé se conclut sur un "Vive les femmes !" joyeux. La collection Paul & Joe Automne-Hiver 2016/2017 partage plusieurs éléments avec celle d’Agnès b. Contrairement à cette dernière, Sophie Mechaly parvient à mêler style et sophistication, tout en donnant envie de se lover dans les pièces présentées. L’espièglerie se veut encore plus forte chez la "nouvelle bourgeoise" du défilé Paul & Joe Automne-Hiver 2016/2017. On y découvre des silhouettes féminines, parfois rehaussées d’éléments masculins, de chats imprimés, d’attitude athlétique ou bien de détails sexy qui n’en font jamais trop. Qu’elle soit rock, romantique ou bien les deux à la fois, la fille Paul & Joe Automne-Hiver 2016/2017 oscille sans souci entre teintes éclatantes et tons naturels, passant d’un ensemble monochrome à une tenue imprimée avec la plus grande des facilités.

Fashion Week de Paris de Chanel à Valentino, récap' fashion - photo

Le jour où Pier Parolo Piccioli et Maria Grazia Chiuri nous décevront n’est pas près d’arriver. Comme toujours, le duo italien fait des étincelles à la Fashion Week de Paris, nous enchantant cette fois-ci avec le défilé Valentino Automne-Hiver 2016/2017. Cette saison, on observe "une relation imaginative entre la robe, l’œil et la fantaisie", inspirée du ballet et des "happenings". Voulant illustrer les émotions et nous inviter à "vivre le moment", les directeurs artistiques de Valentino insufflent à leurs créations une véritable liberté de mouvement et d’expression, à l’aide de matières légères comme l’air, de formes évasées, de transparence et de coupes révélatrices. Selon eux, "la mode est culturelle, ce n’est pas juste de livrer des vêtements". Ce qui ne les empêche pas de créer de magnifiques robes, armées de franges, de sequins ou de jupons mille-feuilles. Comme toujours, le défilé Valentino Automne-Hiver 2016/2017 fait rêver.

Le septième jour de la Fashion Week parisienne s’est terminé avec le défilé Kenzo Automne-Hiver 2016/2017. Humberto Leon et Carol Lim nous ont révélé une collection beaucoup plus électrique et énergique que ce l’on a pu voir précédemment chez Stella McCartney ou Saint Laurent pendant la Fashion Week de Paris. Jean, cuir et vinyle se présentent sous toutes leurs formes, accompagnés d’imprimés floraux colorés et de motifs tigrés. Le défilé Kenzo Automne-Hiver 2016/2017 nous propose un melting pot de références, duquel résulte des silhouettes hybrides associant détails victoriens et coupes avant-gardistes, tout en cultivant un côté rétro rockabilly. Quand elles ne sont pas arrondies, les épaules sont exagérées façon 80s. La superposition est aussi au programme sur un podium où se croisent pantalons skinny taille haute, modèles mi-mollet, robes baby doll courtes ou longues et plissées. Au final, la collection Kenzo réussit l’exploit d’être à la fois douce et explosive.

Source : Vogue.com - Crédit : Instagram Valentino