Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016

par
Le défilé Zadig & Voltaire Fashion Week de Paris Automne-Hiver 2015/2016

Hier se tenait avenue Georges V le défilé Zadig et Voltaire Automne-Hiver 2015/2016. Une collection rock et sombre, où la décontraction est de rigueur

La maison Zadig & Voltaire se distingue de l'Automne-Hiver 2015/2016 Balmain car chez Zadig & Voltaire, le luxe est destroy et insolent. C'est au coeur du Triangle d'Or qu'eut lieu le défilé, dans un restaurant réaménagé pour l'occasion en hangar désinfecté. La décoration, entre guitares électriques et amplis Marshall, est décidément rock'n'roll. Les mannequins vont-ils nous faire un concert surprise ? Non, c'est bel et bien à un défilé que nous allons assister. Dynamique, enjoué, sombre parfois et rayonnant à d'autres, ce show est à l'image des pièces proposées. Zadig & Voltaire rend hommage à la parisienne. Non pas à la parisienne "précieuse" qui traîne avenue Montaigne et écume les soirées mondaines, mais la parisienne qui sort dans des bars branchés et qui vit la nuit avec sa mini jupe en cuir cloutée. Elle est surtout libre : libre dans ses choix, libre dans ses pensées, mais aussi libre de s'habiller comme elle le souhaite et de marier des matières pas faites pour, si elle en a envie.

Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016 - photo
Fashion Week de Paris : Zadig & Voltaire Automne-Hiver 2015/2016 - photo

A l'opposé du défilé Manish Arora Automne-Hiver 2015/2016, les couleurs tirent vers le noir. Le hibou de nuit préfère les teintes sombres, les tonalités discrètes. Sa matière favorite est bien sûr le cuir, qu'elle décline à travers ses perfectos mais aussi par le biais de ses jupes et de ses tops. Elle se joue des contrastes car elle est elle-même un paradoxe, elle mêle le court avec le long, les matières douces aux rudes, le destroy au chic. Sa négligence n'est négligée que lorsqu'elle l'a décidé. Faussement indifférente, c'est une bourgeoise qui s'assume en arborant de grosses fourrures volumineuses. La bourgeoise Zadig & Voltaire porte des boots en pythons et cuir métallisé, qu'elle traîne de concerts en concerts. Pour nous, ces chaussures sont définitivement la pièce majeure de ce dressing Zadig & Voltaire de l'Hiver prochain. Zadig rocks !

Crédit : Kim Weston Arnold, Indigitalimages.com