Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage

par

meltyFashion s'est infiltré dans les backstage du défilé Barbara Bui Printemps-Été 2016 à la Fashion Week de Paris. Retour sur un show où rock'n'roll attitude et naturel à la Française étaient de mise

En ce premier jour d'octobre, sous le soleil radieux qui traversait l'immense verrière du Grand Palais de Paris, la styliste Barbara Bui présentait sa collection Printemps-Été 2016 à l'occasion de la Fashion Week. Deux heures avant le début du show, c'est en backstage que la rédac de meltyFashion s'est faufilée pour tout savoir de la mise en beauté choisie pour accompagner les créations de prêt-à-porter, à l'instar du défilé Alexis Mabille Printemps-Été 2016. Si côté maquillage, l’œil charbonneux était à l'honneur, la coiffure se voulait quant à elle plus effortless. Cim Mahony, chef de cabine coiffure sur le défilé ce jour-là, nous expliquait ainsi l'inspiration derrière la chevelure glossy et légèrement ondulée qu'ils souhaitaient reproduire sur les mannequins : "Ce que l'on a voulu faire côté coiffure, c'est prendre la femme Barbara Bui, qui est naturelle mais sophistiquée, et lui apporter une certaine individualité. Nous avons recréé une coiffure qui est soyeuse et brillante à la base, mais que l'on décoiffe légèrement, tout en s'appuyant sur la nature de cheveux des filles".

Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage - photo

Face aux nombreux produits de la gamme Moroccanoil déployée devant lui, le hairstylist d'origine danoise nous parle plus en détail de l'utilisation qu'ils en font sur le show : "Les produits Moroccanoil sont vraiment parfaits pour réaliser une coiffure qui paraît naturelle. En travaillant la matière préalablement dans les mains, le produit réagit super bien dans les cheveux, en leur donnant de la brillance, du maintient, du volume, mais sans avoir l'impression que l'on a fait quoi que ce soit". Car ce côté naturel et sans effort semble ne plus quitter le devant de la scène, et ainsi revenir à chaque saison sur les catwalks. Cim Mahony nous donne d'ailleurs son explication sur la question : "Les cheveux au naturel sont tendance depuis plusieurs saisons, parce que c'est sexy, c'est cool, et c'est quelque chose que tout le monde aime. Peut-être que l'on observera une réaction à l'encontre de cela, mais peut-être pas tout de suite, car on ne saurait résister à une fille qui a l'air naturellement cool et sexy". En effet, impossible de résister face aux superbes plantes qui s'activent en backstage !

Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage - photo
Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage - photo
Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage - photo

Puis, après avoir déserté les backstage pour laisser les mannequins s'habiller, c'est sur le podiums que nous découvrons le résultat final, dévoilé au rythme d'une bande son électro-pop. Comme un écho à la mise en beauté punk, Barbara Bui dévoile une silhouette audacieuse où le cuir est, comme à l'accoutumée, omniprésent. Après une collection Printemps-Été 2015 immaculée, le prêt-à-porter de l'été 2016 se veut plus brut mais toujours aussi assuré. Pantalons masculins et bermudas saillants apparaissent à tour de rôle au côté de micro-shorts, dévoilant des jambes interminables, allongées par des sandales vertigineuses. En haut, brassières bustier et hauts de bikini s'alternent, dévoilés sous des chemises ouvertes sur la poitrine, des combinaisons à l'encolure profonde ou de longues robes fendues faisant office de tops, agrémentés de bretelles spaghetti et d'un décolleté plongeant.

Fashion Week de Paris : Barbara Bui Printemps-Été 2016 en backstage - photo

La femme Barbara Bui n'est finalement pas bien différente de celle dépeinte chez Guy Laroche pour la saison Printemps-Été 2016 : elle ose les coupes révélatrices et les pièces audacieuses, cette saison incarnées par des tops croisés, des pantalons à l'imprimé arlequin, un rose fushia plutôt froid ou encore des franges seventies qui virevoltent au rythme de la musique. Côté accessoires, notre Indiana Jones de la jungle urbaine porte son sac à l'épaule et sa ceinture en travers de la poitrine ; une nonchalance et une décontraction en parfaite harmonie avec l'allure rock'n'roll conférée à la Parisienne de Barbara Bui.