Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018

par
L'allure badass des mannequins pour Fenty x Puma Automne-Hiver 2017/2018

Plus aboutie et rebelle que jamais, la collection de Rihanna pour Puma a enflammé la Fashion Week de Paris, voilà ce qu'il faut retenir

La Fashion Week touche à sa fin et chez Puma, le défilé Automne-Hiver 2017/2018 avait comme un air de fin des cours. Avec Rihanna aux commandes, la collection de la marque sportswear nous a replongées dans une ambiance collège, avec casiers en métal et lampes de bureau pour raviver notre nostalgie de ces années passées. Mais pas question pour la chanteuse devenue styliste de nous servir une ligne universitaire rigide : c'est pleine d'audace et d'insolence que sa muse a affronté le conseil de classe tenu à la Bibliothèque Nationale de France ce 6 mars, montant sur les tables de la BU pour dévoiler son allure définitivement rebelle. "Quand j'étais à l'école, je rêvais de m'habiller comme j'en avais envie. Mais à la Barbade, on devait porter un uniforme, donc je me suis vraiment amusée à recréer ces looks "back to school" cette saison", a confié Rihanna avant le défilé. De la schoolgirl en pleine crise d'ado à la punk anarchiste en passant par la sportive nonchalante, la collection Fenty x Puma by Rihanna n'a pas manqué de renverser les codes et de donner une nouvelle définition de la jeunesse ; voilà ce qu'il fallait en retenir.

Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo

Les invités du show Fenty x Puma avaient peut-être reçu leur invitation sous forme de convoc' en heure de colle, mais personne n'a rechigné à se pointer en retenue ; c'est bien la première fois que Cara Delevingne ou le rappeur Future auront fait preuve d'un peu de discipline. On ne peut en revanche pas en dire de même des cool kids présents sur le catwalks, qui mettaient un point d'honneur à défier l'autorité, détournant leur uniforme jusqu'à l'exagération. Imprimés tartan apposés en patchwork, jupes d'écolière raccourcies à l’extrême, polos ouverts sur la poitrine, doudounes aux allures de sac de couchage, casquettes vissées sur la tête, skateboards portés à la main... l'étudiante de la Fenty School n'avait pas l'intention de rentrer dans un moule, et elle ne rentrait définitivement pas au lycée ainsi fagotée.

Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo
Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo
Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo
Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo
Fenty x Puma : Ce qu'il ne fallait pas louper du défilé Automne-Hiver 2017/2018 - photo

Derrière l'apparence brouillonne des silhouettes débraillées (chaussures avachies, lambeaux de tissus dans le vent, tops renversés sur les épaules, manches démesurément longues...), c'est bel et bien la collection la plus aboutie que Rihanna nous livrait là pour Puma, osant une surenchère jusqu'à présent encore timide, aussi bien dans les coupes que dans les superpositions ou même les coloris - orange flamboyant, jaune mimosa, vert saturé et bleu lila injectés dans une palette chromatique majoritairement bleue et noire. Pour autant, l'ADN de la badgal était toujours parfaitement identifiable : de l'oversized en-veux-tu en-voilà, des lacets par dizaines, des corps dénudés et un makeup de guerrière, sans oublier les félins bondissant et les calligraphies gothiques, qui s'étaient faits plus discrets la saison précédente. Un parti-pris gagnant, puisqu'après un final triomphant, c'est sur les réseaux sociaux que la fête s'est poursuivie, dans une marée de tweets élogieux. Congrats Riri !

Source : meltyFashion - Crédit : Kristy Sparow, Instagram @puma