Mary, American Assassin... Les films qu'on attend le plus à la rentrée 

par

Le secret d'une rentrée sans déprimer ? Aller au ciné. Et justement, il y a plusieurs petites pépites à venir. 

Le temps de la glande, des Mojitos à gogo, des barbecues et des photos Instagram de plages de sable fin est bientôt terminé. On est déjà mi-août, et il est temps de penser un peu à la rentrée. Est-ce qu'on est déprimantes ? Peut-être un petit peu, oui, mais quand vous allez voir ce qui vous attend au cinéma en septembre et en octobre, vous allez vite changer d'avis et avoir envie d'y être, croyez-nous. Par exemple, parmi les prochaines sorties, il y a un film avec Chris Evans en tonton adorable. Et on vous a parlé du retour des Kingsman et donc de Taron Egerton ? Ah, tout de suite, ça vous intéresse beaucoup plus, n'est-ce pas ? Et encore, ce n'est qu'une petite partie des films qui vous attendent à la rentrée, que voici. 

Mother!, de Darren Aronofsky

Le pitch : Un couple fusionnel, qui vit dans une maison paraissant plutôt reculée, voit leur vie complètement bousculée lorsqu'un couple d'étrangers aux pratiques bien mystérieuses viennent passer quelques jours dans leur maison.

Pourquoi on l'attend avec impatience : Déjà, parce que c'est Darren Aronofsky, le réalisateur de Black Swan et Requiem For A Dream et qu'il va donc sûrement jouer avec nos nerfs et nos émotions. Ensuite, parce qu'il y a Jennifer Lawrence et Javier Bardem, nom d'une pipe en bois. Et Michelle Pfeiffer. Et Ed Harris. Enfin, vous avez vu le trailer de Mother! ? Rien de plus intrigant.

Sortie dans les salles le 13 septembre. 

Mary, de Marc Webb

Le pitch : Alors que Frank s'occupe de Mary, sa nièce, depuis la mort de ses parents, il découvre que celle-ci témoigne d'un don hors du commun pour les mathématiques. Mais il souhaite qu'elle suive quand même un parcours normal, pour avoir une véritable enfance. Puis sa grand-mère revient et, ne voyant pas les choses de la même manière, décide d'obtenir la garde exclusive de la petite. 

Pourquoi on l'attend avec impatience : Voilà une histoire qui promet d'être très touchante et même bouleversante. Les larmes risquent de couler à grands flots. Et puis, on en parle de Chris Evans en tonton adorable ? Non mais Chris Evans en tonton adorable, quoi ! On ne peut que fondre. 

Sortie dans les salles le 13 septembre.

Good Time, de Ben et Joshua Safdie 

Le pitch : Lors d'un braquage qui tourne mal, Connie réussit à s'enfuir mais son frère, Nick, est arrêté. Connie se lance alors dans une course contre la montre pour trouver l'argent qui pourra payer la caution de son frère - qui semble vivre un enfer en prison. Mais le faire évader ne serait pas plutôt une meilleure idée ? 

Pourquoi on l'attend avec impatience : Bien évidemment, pour Robert Pattinson, qui en plus d'être beau à regarder, est un acteur très doué. Il a d'ailleurs été salué par la critique à Cannes pour sa performance dans Good Time. Mais le film en lui-même aussi a l'air plutôt intéressant, dans le genre haletant et intense, à ne pas nous faire quitter des yeux l'écran. 

Sortie dans les salles le 13 septembre.

American Assassin, de Michael Cuesta

Le pitch : Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.

Pourquoi on l'attend avec impatience : Après Teen Wolf et Le Labyrinthe, Dylan O'Brien se transforme en agent d'élite. What else ? 

Sortie dans les salles le 20 septembre.

Le Château de Verre, de Destin Daniel Cretton

Le pitch : Jeannette Walls, chroniqueuse mondaine à New-York, a tout pour réussir. Et pourtant, son enfance n'a pas été des plus normales. Avec son père, un inventeur loufoque, et sa mère, une artiste fantasque, elle a passé son temps à sillonner le pays pour fuir les créanciers, sans scolarisation. Une vie pleine de nature et de fantaisie, mais qui peut aussi poser problème. 

Pourquoi on l'attend avec impatience : On avait adoré le film Captain Fantastic, avec Viggo Mortensen, dont la famille vivant isolée de la société nous fait beaucoup penser à celle de Jeannette. On imagine donc un film dans le même genre, empreint de fantaisie et de poésie, mais avec une vraie réflexion sur ce mode de vie qui peut sembler idyllique mais qui ne l'est pas tant que ça.

Sortie dans les salles le 27 septembre.

Espèces menacées, de Gilles Bourdos

Le pitch : Trois destins familiaux entrelacés. Il y a d'abord Joséphine et Tomaz qui viennent de se marier. Mais très vite, derrière leur bonheur en apparence, les parents de Joséphine vont découvrir une réalité plus sombre. Mélanie, elle, annonce à ses parents qu’elle attend un bébé mais le père de l’enfant a 63 ans. De son côté, Anthony, étudiant malheureux en amour, va devoir prendre en charge sa mère, devenue soudainement incontrôlable.

Pourquoi on l'attend avec impatience : Il suffit de voir la bande-annonce pour comprendre qu'Espèces menacées n'a rien de fun et de léger, mais promet plutôt un film d'une grande intensité émotionnelle, avec histoires déchirantes au programme.  Et puis comme si ça ne suffisait pas, c'est Alice Isaaz, une de nos actrices françaises préférées, la tête d'affiche. 

Sortie dans les salles le 27 septembre.

 Blade Runner 2049, de Denis Villeneuve

Le pitch : Plus de 30 ans après Blade Runner, avec Harrison Ford en chasseur de répliquants, Denis Villeneuve nous offre une suite. Sauf que cette fois-ci, le chasseur de répliquants, c'est Ryan Gosling. Ce dernier va déterrer un secret enfoui depuis de longues décennies, qui a le potentiel de plonger dans le chaos ce qu'il reste de la société. Cette découverte va l'entraîner dans une quête : retrouver Dick Deckard, l'ancien chasseur de répliquants joué par Harrison Ford. 

Pourquoi on l'attend avec impatience : Primo, parce que c'est la suite d'un des films les plus culte de l'histoire du cinéma. Deuzio, parce que c'est Denis Villeneuve qui le réalise, l'homme derrière Premier Contact, Sicario et Prisoners. Enfin, pour le duo de choc Ryan Gosling/Harrison Ford. 

Sortie dans les salles le 4 octobre.

Kingsman : Le Cercle d'or, de Matthew Vaughn

Le pitch : Les gentlemen espions sont de retour et leurs nouvelles aventures promettent d'être mouvementé. Un nouvel ennemi s'attaque à eux, détruisant notamment leur quartier général. Ils n'auront d'autres choix que de s'allier à une puissante organisation américaine, nommée les Statesman, pour sauver le monde d'un impitoyable ennemi. 

Pourquoi on l'attend avec impatience : C'est le retour des Kingsman, les espions les plus déjantés du cinéma, doit-on vraiment ajouter quelque chose ? Peut-être le fait que le beau Taron Egerton est de retour, ainsi que Colin Firth ?

Sortie dans les salles le 11 octobre.

The Square, de  Ruben Östlund

Le pitch : Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il prépare sa prochaine exposition, intitulée "The Square", autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains.

Pourquoi on l'attend avec impatience : Parce que c'est la Palme d'Or 2017, ça devrait suffire à nous convaincre.

Sortie dans les salles le 18 octobre.

Thor 3 : Ragnarok, de Taika Waititi

Le pitch : Privé de son puissant marteau, Thor est retenu prisonnier sur une lointaine planète aux confins de l’univers. Pour sauver Asgard, il va devoir lutter contre le temps afin d’empêcher l’impitoyable Hela d’accomplir le Ragnarök – la destruction de son monde et la fin de la civilisation asgardienne. Mais pour y parvenir, il va d’abord devoir mener un combat titanesque de gladiateurs contre celui qui était autrefois son allié au sein des Avengers : l’incroyable Hulk.

Pourquoi on l'attend avec impatience : Parce qu'on aurait bien Thor de s'en priver (vous l'avez?). Plus sérieusement, ce troisième volet des aventures du Dieu du tonnerre se veut plus déjanté et décalé que les premiers, dans l'esprit des Gardiens de la Galaxie et rien que pour ça, on dit oui. Et puis il signe le retour de Hulk. Et puis le costume de Thor va si bien à Chris Hemsworth...

Sortie dans les salles le 25 octobre.

Alors, quels films irez-vous voir ? 

Crédit : Metropolitan Films, Metropolitan Films - youtube, 20th Century Fox, Trailers FR, Trailers FR - youtube, The Upcoming, The Upcoming - youtube, 20th Century Fox France, 20th Century Fox France - youtube, SonyPicturesFr, SonyPicturesFr - youtube, Ascot Elite Entertainment F, Ascot Elite Entertainment F - youtube, FilmsActu, FilmsActu - youtube, Paramount Pictures, Paramount Pictures - youtube