Furdiscount.com, le faux site de lutte contre l'industrie de la fourrure

par
Un faux site pour une vraie campagne

‘’Plutôt nue qu’en fourrure’’, vous vous souvenez de ce slogan ? C’est désormais le hashtag #makefurhistory qui pourrait bien marquer les mémoires. Pour en savoir plus : furdiscount.com, qui lutte contre l’industrie de la fourrure

Si contrairement à notre shopping manteau fausse fourrure spécial hiver 2014/2015 vous cherchez une vraie bestiole morte à vous mettre sur le dos, vous risquez d’être déroutées par furdiscount.com. Sous ce nom de domaine à priori alléchant pour les fanas de manteaux en poils de renards et autres chapeaux doublés en lapin, se cache en fait une véritable campagne de lutte contre l’industrie de la fourrure ! En page d’accueil, le site fait toujours illusion avec deux mannequins dont le visage est encadré par de chaudes capuches en fourrure, la punch line ‘’offres exclusives, tendances animales’’ laisse penser qu’on a véritablement atterri sur un site de fourrures bon marché. Si on scrolle un peu, des looks affichés à 50%, 70%, 30% et l’annonce de la collection de la saison. Mais c’est dès lors qu’on clique sur l’un des éléments du site que la surprise est là. Comme piraté, le site s’efface pour laisser place à un écran noir orné du hashtag #makefurhistory et l’on est redirigées vers le site finilafourrure.com.

Sur finilafourrure.com, contrairement à furdiscount.com, le faux site qui lutte contre l’industrie de la fourrure, on sait clairement où l'on met les pieds. Il nous est expliqué que ‘’Pendant 400 ans, l’industrie de la fourrure a joué un rôle important dans le développement économique de l’Amérique du Nord. Cependant, la demande et les profits de l’industrie de la mode ont créé une industrie de la fourrure aux pratiques malsaines et atroces’’. En guise d’illustration, des animaux à fourrure à l’air apeurés ou dans des cages, de quoi faire passer l’envie d’une capuche à poils ! À disposition, une galerie d’images, une vidéo explicative ainsi que diverses infos appuyant cette campagne anti fourrure bien pensée : de quoi se débarrasser de sa fourrure si vous en possédez et que vous êtes sensible à cette cause, une pétition à signer, et plein d’autres petites actions qui sont autant de façon de s’impliquer dans la lutte contre les pratiques barbares de l’industrie de la fourrure.

Comme les stars offrant une pièce de leur garde robe pour la bonne cause à Vestiaire Collective, cette campagne incitant à la B.A mode est chapeautée par des annonceurs qui savent faire mouche. Derrière le hashtag #makefurhistory et furdiscount.com, le site qui lutte contre l’industrie de la fourrure se trouvent Lush, la marque de cosmétiques qui se veut engagée envers la nature et qui condamne notamment les tests sur les animaux, mais aussi l’Association pour la protection des animaux à fourrure et la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux. Si vous non plus vous ne voyez pas l’intérêt de porter un animal mort alors que la fausse fourrure fait très bien l’affaire, vous pouvez commencer par montrer votre engagement en soutenant cette campagne en partageant un statut Facebook qui contribuera peut-être à sensibiliser de nouvelles personnes.

Source : finilafourrure.fr - Crédit : SPCA de Montréal, SPCA Montréal