S'inscrire
tracking
Soins & Bien-être

Gel hydroalcoolique et exposition au soleil ? Voilà pourquoi ce mélange peut poser problème

Publié par
Eva Y.
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Gel hydroalcoolique et exposition au soleil ? Voilà pourquoi ce mélange peut poser problème

Des dermatos alertent sur les dangers du gel hydroalcoolique au soleil. Mais quels sont-ils réellement ?

Covid-19 oblige, le gel hydroalcoolique fait désormais partie intégrante de notre quotidien, produit d'hygiène qu'il est fortement conseillé d'avoir toujours sur soi pour se protéger du virus. Seulement, selon certains dermatologues, la solution alcoolique pourrait être très néfaste pour la peau, lorsqu'elle est exposée au soleil. Et avec les températures qui grimpent et les siestes à la plage qui se profilent, la mise en garde des experts a de quoi nous inquiéter.

C'est dans les pages du quotidien espagnol El Mundo que plusieurs experts de la peau ont tiré la sonnette d'alarme. Composé à 70% d'alcool, le nettoyant pour les mains ne ferait pas du tout bon ménage avec le soleil, ayant des composés qui restent sur l'épiderme et qui ont tendance à assécher la peau. Si le risque de se retrouver avec une peau de croco qui part en lambeaux est plutôt élevé, celui de souffrir de brûlures cutanées ou encore de dermites (les tâches brunes dont on peut mettre plusieurs années à se débarrasser) l'est également. Oui oui...

@imattsmart
Crédit : Unsplash @imattsmart

Pour la dermato Marta Frieyro, le mieux reste alors d'opter pour la simplicité en lavant ses mains au savon et à l'eau froide, « une mesure de sécurité contre la contagion par les coronavirus [qui] ne pose pas de risque pour la santé de notre épiderme ». Moins alarmiste, la Société Française de Dermatologie se montre de son côté moins tranchée sur les risques de brûlures que l'on encourt en s'exposant au soleil après avoir passé du gel hydroalcoolique sur nos mains.

Dans un communiqué publié le 23 juin dernier, l'organisme met surtout en cause les produits parfumés qui peuvent effectivement entraîner des pigmentations en précisant néanmoins que les « composants des SHA ne sont ni photo-toxiques, ni photo-sensibilisants ». En revanche, certains produits comme la glycérine contenue dans quelques solutions hydroalcooliques peuvent atténuer le dessèchement cutané selon les professionnelles.

La crème solaire serait également efficace pour éviter les risques de brûlure. C'est du moins ce qu'affirme Pierre Parneix, médecin de santé publique et d'hygiène hospitalière au CHU de Bordeaux. Interrogé par la rédaction de Huffington Post, le spécialiste explique que si la brûlure peut en effet être favorisée par le soleil, elle est surtout « accrue par la sécheresse de la peau » et qu'avec la crème solaire qui agit comme barrière protectrice, celle-ci peut largement être évitée.

@enginakyurt
Crédit : Unsplash @enginakyurt

Les experts de la peau semblent donc partagés sur les éventuels dangers du cocktail gel hydroalcoolique/soleil. Dans le doute, on te conseille d'opter pour un nettoyage au savon si tu en as la possibilité. Dans le cas contraire, n'oublie pas de te munir d'une crème solaire, produit qui doit de toute façon accompagner tes séances bronzette à la plage. Avec ça, on devrait éviter le total look écrevisse !

À lire aussi
T'as du mal à choisir le bon parfum pour toi ? Ce wiki t'aide en fonction des odeurs que tu aimes
À lire aussi
6 conseils pour éviter et soigner l'acné provoquée par le port du masque
À lire aussi
Si tu recommences à t'exposer au soleil, voici l'erreur classique à ne plus commettre
À lire aussi
Pin Up Secret, la marque de cosmétiques qui promet d'en finir avec les imperfections
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Gel hydroalcoolique et exposition au soleil ? Voilà pourquoi ce mélange peut poser problème
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible