Goji, açai, acérola... Quels sont les réels bienfaits de ces superfruits ?

par

Superaliments, superfruits... La tendance green est aux produits miraculeux qui promettent de nous rendre healthy en quelques bouchées. Mais quels sont les réels atouts de ces baies mystérieuses ? Nous avons posé la question à la nutritionniste Maïa Baudelaire.

A-t-on trouvé avec l'açai ou la grenade la solution miracle pour combler nos carences ? Avant de dépenser 20 balles pour 3g de baies de goji, on a demandé à Maïa Baudelaire, experte en micronutrition, si ces "superfruits" valaient vraiment le coup. Riches en antioxydants et bons nutriments, ces fruits représentent la nouvelle tendance healthy. Mais attention, malgré leur nom, ils ne sont en rien une potion magique qui résoudra tous nos maux. D'autres fruits plus classiques sont aussi excellents pour la santé même si on peut les utiliser pour varier les goûts. On ne le répétera jamais assez : ils doivent être consommés dans le cadre d’une alimentation équilibrée

Baies de goji

Très utilisée en médecine chinoise, la baie de goji a une composition nutritionnelle exceptionnelle grâce à ses 18 acides aminés, 21 oligoéléments (calcium, phosphore, zinc, fer...) et vitamines (B1, B2, B6, A et E) et ses nombreux antioxydants et autres nutriments. On lui accorde de nombreuses vertus mais des études restent encore à réaliser afin de prouver avec certitude qu'une consommation régulière de baies de goji a un impact positif sur la santé. 

Baies d'açai

Cette petite baie a beaucoup fait parler d’elle pour ces propriétés supposées amaigrissantes… Malheureusement ce n'est pas prouvé scientifiquement ! En revanche, on lui attribue des vertus antioxydantes, anti-inflammatoires et tonifiantes. Comparativement elle referme plus d'antioxydants que la goyave, le fruit de la passion, l'orange ou la pomme mais moins que l'acérola, la mangue, la fraise ou le raisin. Par contre, il faut consommer ses baies très rapidement du fait que certains des constituants antioxydants se dégradent après la récolte. C'est également une bonne source de vitamine E et de fibres alimentaires.

Baies d'acérola

Une portion de 100 grammes de ces petites billes contient 20 à 30 fois plus de vitamine C qu’une orange. Notre besoin quotidien moyen est de 75 à 90 mg par jour. Une portion apporte 1600 mg mais attention à ne pas dépasser 2000 mg par jour sinon on risque d'avoir quelques mauvaises surprises (diarrhée notamment). La vitamine C a aussi des bienfaits pour la peau, aide à la cicatrisation, stimule le système immunitaire et facilite l’absorption du fer.

Cranberry

Le cranberry aide à lutter contre les infections urinaires grâce à ses composants qui empêchent les bactéries d'adhérer aux parois des voies urinaires et, par conséquent, de s’y développer. Ce petit fruit rouge contient également de nombreux composés antioxydants.

Grenade

En plus de son goût sucré et acidulé très agréable, la grenade a un bon apport en fibres, vitamines C (20 mg/100 g) et niacine. Elle est riche en polyphénols antioxydants dans la pulpe et le jus et est également une bonne source de potassium (environ 400 mg/fruit soit plus que la plupart des fruits). Le jus de grenade, contient des anthocyanines qui lui permettent d’avoir 2 à 3 fois la capacité antioxydante d’une quantité égale de vin rouge ou de thé vert.

On retiendra que ces petits fruits rouges ont d'excellentes propriétés antioxydantes, qu'elles apportent en général de bonnes vitamines mais attention, il ne faut pas croire qu'il suffit de se gaver de ces "super aliments" parfois sur-cotés pour avoir une alimentation équilibrée. Il faut aussi rester vigilant sur les quantités absorbées. La meilleure façon de bien manger est de varier son alimentation et de consulter un professionnel de santé si on veut opérer un rééquilibrage alimentaire. 

Retrouvez les conseils de Maïa Baudelaire, nutritionniste et fondatrice du programme La Méthode de Maïa Baudelaire®.

Source : Shoko / Maïa Baudelaire - Crédit : Photo by Edgar Castrejon on Unsplash