Grace Choi crée une imprimante 3D dédiée au maquillage

par
Grace Choi a crée une imprimante 3D Mink pour les cosmétiques

La révolution initiée par l'imprimante 3D n'en finit plus et Grace Choi l'a bien compris. Cette jeune femme tout droit sortie de la Harvard Business School a crée l'imprimante 3D Mink pour cosmétiques

Moins insolite que l'imprimante 3D qui sert à cloner les visages humains, Grace Choi a inventé l'imprimante Mink 3D qui permet de créer vos cosmétiques avec la couleur de votre choix. C'est lors de la conférence TechCrunch Disrupt qui a eu lieu à New-York cette année, que la jeune femme a présenté son projet, qui n'est pas encore commercialisé. Le principe est simple et révolutionnerait notre approche du maquillage, et notre façon de l'utiliser. Alors comment ça marche ? Une fois que vous aurez shoppé votre imprimante Mink 3D, qui sera vendue 200$ dans un premier temps, il vous suffit de sélectionner n'importe quelle couleur que vous aurez repérée sur le net, ou de prendre une photo avec votre smartphone d'une couleur qui vous plait, pour ensuite vous en servir comme teinte de make-up. Après avoir choisi la couleur de vos de rêves, vous devez entrer le code pixel de cette couleur, que vous obtenez facilement à l'aide du fameux outil "pipette" sur les logiciels de retouche photo ou de travail de l'image. Après que le code pixel soit entré sur l'imprimante, Mink s'occupe de tout et vous crée votre ombre à paupières, votre rouge à lèvres et même votre blush.

Grace Choi crée une imprimante 3D dédiée au maquillage - photo
Grace Choi crée une imprimante 3D dédiée au maquillage - photo

Après la fabrication de nos propres vêtements grâce à l'imprimante 3D, qui fera peut-être partie de notre quotidien dans les années à venir, ce sont nos cosmétiques qui seront désormais "home made". Il faut préciser que les textures des cosmétiques utilisées comme base de travail pour l'imprimante 3D Mink sont les même qui sont utilisées par les géants de cosmétiques dans le monde. Grace Choi a crée cette imprimante pour les jeunes femmes de 13 à 21 ans, afin qu'elle développent leur propre définition de la beauté qui ne serait plus dictée par les géants du maquillage. Seriez-vous prêtes à adopter l'imprimante 3D Mink ?

Source : Techcrunch/Youtube - Crédit : TechCrunch Disrupt 2014, Mink