Grombre, le compte Instagram qui décomplexe les femmes de leurs cheveux gris

par

50 Shades of Grey. 

La guerre contre les diktats de beauté n'a pas fini de gronder et comme bien souvent, c'est sur les réseaux sociaux que le combat prend place une nouvelle fois. Après avoir vu naître plusieurs hashtags encourageant le body positivisme, depuis quelques semaines un compte Instagram rendant hommage aux cheveux gris fait le buzz sur la toile et continue de s'attirer une communauté toujours plus grande. Baptisé "Grombre", il compte déjà près de 90 000 abonné.e.s et a donné lieu à un hashtag du même nom, invitant toutes les femmes à assumer et à aimer leur chevelure grisonnante. Contraction de "grey" et de "ombre", le grombre pourrait bien devenir la nouvelle couleur du moment. Le mouvement a été lancé en 2016 par Martha Truslow Smith, une jeune graphiste américaine alors âgée de 24 ans qui a eu ses premiers cheveux blancs à 14 ans.

Sur Instagram, la jeune femme n'a pas hésité à expliquer son choix, fustigeant ces normes sociales qui pèsent sur la représentation de la beauté. Elle a affirmé qu'il s'agissait surtout d'acceptation de soi. Après avoir passé dix ans à se colorer les cheveux, tentant de cacher ses malheureux cheveux blancs qui lui faisaient honte, elle s'est rendue compte que chaque produit chimique qu'elle appliquait sur sa chevelure ne la rendait ni plus belle ni plus confiante. Au contraire, il trahissait sa véritable identité, qui elle était réellement. C'est alors qu'elle a invité les femmes à rejoindre le mouvement "grombre", déterminée à célébrer les cheveux gris et ce, de tout âge. 

Parce qu'il faut bien le reconnaître, le gris n'a jamais vraiment eu la côte auprès des tendances beauté. Si celles-ci pouvaient vanter les charmes d'un joli poivre et sel (mais attention, bien entretenu hein), ceux d'un blanc éclatant ou encore d'un platine très sophistiqué, le gris a toujours été la vilaine couleur, celle que l'on associait au laisser-aller, à la négligence, à la vieillesse. C'est donc avec plaisir que l'on découvre ces jolies chevelures grises de femmes qui refusent de se conformer aux critères de beauté, qui ne veulent plus perdre leur temps et leur énergie à camoufler leurs premiers cheveux blancs ou bien celles qui adoptent volontairement cette couleur froide qui ne manque pas de chien. Bref, un camaïeu de gris sur le compte Instagram Grombre qui fait du bien au moral !

Source : Shoko - Crédit : Hessam Hojati via Unsplash