Gucci, Alberta Ferretti, les temps forts de la Fashion Week de Milan Jour 1

par

C’est parti pour la Fashion Week de Milan. Gucci et Alberta Ferretti ont lancé les festivités avec style pour ce premier jour dédié à la mode italienne

En début de semaine, nous avons quitté la Fashion Week de Londres sur les très beaux défilés Burberry, Erdem et Christopher Kane. Hier, le monde de la mode a traversé les frontières pour découvrir les créations transalpines. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Fashion Week de Milan commence fort. Alessandro Michele fait le show pour Gucci, à l’aide d’un superbe défilé mêlant pour la première fois les collections pour femmes et pour hommes. De son côté, Alberta Ferretti rend hommage aux femmes et à leur pouvoir dans une collection réussie à la fois féminine et sensuelle. Sans plus attendre, place au récap’ de ce premier jour à la Fashion Week de Milan.

Gucci

Pour créer cette collection, Alessandro Michele imagine les jardins d’un alchimiste sur fond de symboles et de "mondes éloignés". Couleurs flamboyantes, motifs floraux et bijoux insectes font écho à des ombrelles imprimées et des chapeaux oversized. Le teaser vidéo du show nous donnait déjà le ton en mêlant animaux sauvages, planètes, fleurs tropicales et soucoupes volantes. Tigres, chauve-souris ou encore singes se font ainsi une place sur le défilé Gucci, sous forme d’imprimés ou gravés dans une canne en bois. Le mix and match est toujours de rigueur, accompagné de volants, de velours, de cuir ou de sequins. Les silhouettes kitsch et opulentes d’Alessandro Michele se dévoilent cette fois-ci dans une ambiance futuriste. Aux vues de ce défilé, l’avenir de Gucci est audacieux et luxuriant.

Alberta Ferretti

La créatrice italienne célèbre la femme et Venise lors de la Fashion Week de Milan. Elle présente une collection romantique et sensuelle à souhait sur fond d’empowerment. Oscillant entre rêve et réalité, les silhouettes longilignes d’Alberta Ferretti sont des plus féminines, qu’il s’agisse de robes aérienne ou de pantalons à pinces associés à des pulls amples. Le velours cohabite avec la mousseline transparente, le tout agrémenté de franges, de plumes ou de volants. Le défilé Alberta Ferretti a parfois des airs de conte de fées, à l’aide de capes munies de capuches, de bordures dorées ou de créatures mythiques parant certaines pièces de la collection. Le final du show illustre le pouvoir quotidien des femmes à l’aide de pulls ornés des jours de la semaine. Alberta Ferretti délivre un message inspirant tout en signant une très belle collection à la Fashion Week de Milan.

On retient également la sensualité du défilé Francesco Scognamiglio, la royauté revisitée de Fausto Puglisi ainsi que la jolie collection de No. 21, présentés à la Fashion Week de Milan.

Source : gucci.com ; instagram.com/gucci ; albertaferretti.com ; instagram.com/albertaferretti