Gucci, la dernière campagne retirée en Angleterre pour l'extrême maigreur de ses mannequins

par

La maison italienne Gucci a vu sa nouvelle campagne être interdite outre-Manche pour cause d'incitation à la maigreur, les modèles présentés étant jugés trop minces

Après Moschino qui oubliait la jambe d'un mannequin, c'est au tour de la campagne de la marque de luxe Gucci de faire parler d'elle... et malheureusement pour une raison peu glorieuse. C'est en effet pour une énième affaire de mannequins jugés trop maigres que la campagne est épinglée. Bien que très esthétique, la photo qui crée le malaise représente un modèle adossé au mur qui affiche un buste étonnamment long et fin, trop fin. Loin d'être naturelle, cette silhouette est inquiétante, presque maladive. C'était en tout cas l'avis de l'ASA (Advertising Standards Authority) qui a exigé que cette photo soit retirée de la circulation sur le territoire anglais, accompagnée d'une seconde photo sur laquelle le mannequin présente des jambes squelettiques sous un tailleur jaune moutarde.

Gucci, la dernière campagne retirée en Angleterre pour l'extrême maigreur de ses mannequins - photo

Un événement qui a un goût de déjà-vu, après le buzz de Victoria's Secret et sa photo trop retouchée ou les mannequins vitrine côtes apparentes de La Perla l'an dernier. S'il est admirable que les autorités condamnent ces abus, ces interdictions restent encore trop rares et les marques continuent de véhiculer un idéal physique irréaliste et malsain. L'univers de la mode semble souffrir d'une véritable schizophrénie entre l'apologie de la minceur et l'émergence des modèles plus size, avec la philosophie body positive. Si les mannequins restent de vraies inspirations pour beaucoup de jeunes filles, nous espérons que celles-ci comprendront avec ce genre de sanctions qu'une telle maigreur n'a rien d'une norme à adopter. Nous ne doutons pas que Gucci saura se montrer plus prudent pour sa prochaine campagne.

Source : Fashion gone rogue