Harry Potter a 20 ans : Ces moments marquants qu'on a toutes vécu avec la saga

par
Harry Potter a 20 ans, retour sur nos moments marquants avec le sorcier

Harry Potter a vingt ans et clairement, ça ne nous rajeunit pas. Mais pour fêter ça, retour sur les moments les plus marquants de la saga !

Vingt ans. Harry Potter à l'Ecole des Sorciers a vingt ans. Il fut un temps où on lisait à vitesse grand V et où tous les ans, on priait pour aller à Poudlard plutôt que de retourner à l'école. On a grandi avec Harry, on a compris que lire n'était pas forcément une torture et en plus, on a appris plein de choses (on a intégré des valeurs comme l'amitié, par exemple). Bref, Harry et nous, ça fait plus de vingt ans que ça dure. Du coup, histoire de bien enfoncer le clou, voici les moments les plus marquants de la saga.

La première lecture

La première fois qu'on a ouvert un livre signé J.K Rowling, ça a été comme une révélation. Sérieusement, il ne manquait plus qu'un halo qui émanait des pages et la musique mystique en fond. On n'avait quoi, 10 ans ? (le temps que ça arrive en France) et on avait l'impression de VRAIMENT découvrir la lecture. Parce que bon, les bouquins qu'on lisait en primaire, ils ne nous ont pas marquées non plus. Alors qu'en fait, c'était cool de lire !

L'attente interminable

Le problème, c'est qu'on lisait les livres bien trop vite. Oui, ils doublaient de volume à chaque tome mais on était incapables de s'arrêter. Résultat, attendre les prochains, c'était une torture. Et là, on ne pouvait pas lire de spoilers sur internet.

Quand les nouveaux tomes sortaient

Joie, bonheur et délivrance. On n'a pas d'autres mots. On était capables de faire la queue pendant des heures et quand on avait le dit tome en mains, mieux valait ne pas nous parler.

Cette envie de frapper Dudley

Vous aussi, vous avez eu envie de frapper Dudley tout au long des tomes ? On vous rassure, c'est normal.

La mort de Sirius

Probablement le pire moment de toute la saga. La mort de Sirius, c'était comme un coup en plein coeur. On ne sait pas pour vous mais non, on a fermé le livre, on l'a balancé à l'autre bout de la chambre, on s'est mises en PLS et on a pleuré : "Non maman, je ne pleure pas pour un garçon. Sirius est mort, tu comprends, ça ?".

Quand on a compris que Rogue n'était pas mauvais

La révélation. Certaines s'en doutaient déjà mais quand on a compris que Rogue protégeait Harry depuis toutes ces années, on a sauté de joie. Bon après, quand on a compris qu'il était amoureux de Lily depuis toujours, on a eu mal pour lui. ALWAYS, a t-il dit. Et ça, ça nous a achevées.

La mort de Dumbledore

Ca, J.K, on ne te le pardonnera sûrement pas. Si on avait eu une baguette, nous aussi on l'aurait levée vers le ciel. Mais heureusement, on va le revoir dans les Animaux Fantastiques.

Quand Hermione et Ron se sont mis ensemble

Bon, là, on était mitigées. Hermione, on la voulait toutes avec Malefoy (la faute aux fan fictions, on est toutes passées par là). Bien sûr, Ron et Hermione vont bien ensemble : les opposés s'attirent. Mais on a forcément un peu grimacé quand on a lu leur premier baiser (et quand on l'a vu, aussi).

Le cas Malefoy

Malefoy, c'est le cas le plus compliqué de la saga Harry Potter. On le voulait en méchant incompris, on voulait qu'il se réveille un jour et qu'il décide de changer (et oui, on le voulait avec Hermione). Sauf que le miracle ne s'est jamais produit (sauf dans une scène coupée des Reliques de la Mort) et on n'est pas bien sûres de s'en être remises.

La bataille finale

BEST. MOMENT. EVER. Entre Neville qui devient un héros (un vrai), Mrs Weasley qui s'acharne sur Bellatrix ("not my daughter, bitch !" ) et Harry qui défie Voldemort, on a eu notre dose d'émotion pour dix ans. On a pleuré (fallait-il vraiment que Lupin et que l'un des jumeaux Weasley meurent ? Vraiment ?) Mais ça restera l'un des moments les plus forts qu'on ait jamais lu.

Quand les films sortaient

Quand les films sortaient, c'était Noël. Clairement.

Allez, on se retrouve dans 20 ans ?

Source : shoko, Tumblr - Crédit : Warner Bros