Harry Potter : Les pires sorciers de la saga

par

Si certains sorciers (très doués) nous ont donné envie d'aller étudier à Poudlard et de devenir Auror, d'autres n'étaient pas des lumières... la preuve par 10.

Poudlard a eu son lot de sorciers doués et héroïques. Il y a eu Harry (évidemment), Dumbledore, Hermione et -même s'il est le mal- Voldemort. Des sorciers puissants nous en avons donc croisé quelques uns au cours de la saga. Tous ceux-là nous auraient presque donné envie d'aller nous acheter une robe, une baguette, un balais et un hibou et de filer à Poudlard. Mais, qu'en est-il des autres ? Si jamais vous avez oublié les cancres d'Harry Potter, les voici !

Cormac Mclaggen

Son nom ne vous dit peut-être rien et c'est probablement parce qu'il n'a pas été le sorcier le plus marquant. Cormac était un joueur de Quidditch que l'on pourrait facilement comparer aux sportif bêtes et populaires des films clichés américains. Hermione lui jettera un sort en plein match et à sa place, on aurait fait pareil.

Peter Pettigrow

D'accord, Peter était l'un des Maraudeurs. Et oui, il a passé une bonne partie de sa vie dans la peau d'un rat - pour ça, il faut déjà avoir quelques prédispositions en magie. Le truc, c'est qu'à chaque fois qu'il a eu quelque chose de difficile ou de périlleux à faire, Peter a eu de l'aide.

Goyle

Le sbire de Malefoy n'était pas vraiment une lumière. Alors oui, il était intimidant. Mais clairement, il ne brillait pas par ses pouvoirs - ni par son intelligence, d'ailleurs. Rappelons que Malefoy notera qu'il sait lire - et qu'il ne l'aurait jamais cru. Ça donne une idée du personnage.

Vincent Grabbe

Avec Crabbe, c'est un peu le même combat : ce n'est pas son intelligence qui l'étouffe. Son passe-temps préféré, ce n'est pas de réviser ses cours de potion, il préfère manger.

Xenophelius Lovegood

Le père de Luna est un homme intelligent qui connaît plein de choses - sa connaissance des créatures magiques est incroyable. Mais quand il faut passer à la pratique, ce n'est pas vraiment reluisant.

Hagrid

Ce n'est pas un secret, Hagrid n'était pas très bon à l'école. Il finira par se faire expulser de Poudlard et par se faire interdire l'usage de la magie. Pourtant, il aurait pu être un grand sorcier (il est tout de même à moitié géant) !

Cornelius Fudge

Cornelius Fudge souffre d'un gros complexe d'infériorité. A la base, Dumbledore aurait dû être ministre de la Magie - s'il n'avait pas refusé le poste. Résultat, il s'est toujours senti inférieur au directeur de Poudlard. Alors qu'un ministre de la Magie devrait s'occuper des sorciers et de leur façon de vivre, Fudge préfère le pouvoir. Et ça, ce n'est pas ce qui fait un bon sorcier.

Rita

Rita fourrait son nez partout et visiblement, elle n'était pas capable de faire grand chose de plus. En fait, elle aussi avait de grands pouvoirs (elle était un Animagus, par exemple). Le problème, c'est qu'elle s'en servait pour épier les autres. Le truc de Rita, c'était d'écrire les pires choses possibles sur les autres pour bien se faire voir et pour dorer son ego. On a vu mieux comme sorcière.

Seamus Finnigan

Personne n'a oublié les essais de Seamus. Il n'était pas très doué, il finissait souvent par faire exploser les objets ou les potions sur lesquels il travaillait. Mais au moins, il essayait !

Gilderoy Lockhart

De tous les sorciers les moins doués, Gilderoy repartirait avec la palme. Véritable lâche, il a profité des exploits des autres pour se forger une carrière mais clairement, il n'est capable de rien.

Si un jour vous vous sentez nulle et au fond de trou, si un jour vous vous trouvez bonne à rien, rappelez-vous d'une chose : les dix sorciers cités ci-dessus seront toujours pires. Et si jamais vous voulez briller par votre intelligence, voici 15 choses à savoir sur les Reliques de la Mort.

Source : screenrant, Tumblr, Shoko