H&M après le Bangladesh signe un accord sur la sécurité des usines textile

par

Après l’effondrement d’un immeuble au Bangladesh qui a causé plus de 1100 morts, H&M s’engage à signer un accord sur la sécurité des usines textile : conditions de travail des ouvriers, rénovations et réparations des locaux insalubres…

L’immeuble du Rana Plaza qui s’est effondré a causé la mort de plus de 1100 personnes qui travaillaient dans une usine textile. Alors que Mango tentait de se racheter une image suite au drame au Bangladesh, c’est H&M qui prend les devants, alors que la marque n’était pas impliquée dans l’affaire. H&M qui est le plus grand producteur de vêtements au Bangladesh, s’est engagé à signer un accord imposant des conditions de travail sûres ainsi que d’autres dispositions pour les travailleurs textile présents dans le pays. Le géant suédois a donc accepté de signer un accord avec les syndicats, en précisant que les grandes sociétés vont payer pour la rénovation et les réparations, de sorte que les usines où leurs marchandises sont produites soient sans danger pour ceux qui y travaillent. Scott Nova, directeur exécutif de la Worker Right Consortium a déclaré : « La décision de H&m de signer cet accord est cruciale. C’est le plus grand producteur de vêtements au Bangladesh, avant Wal-Mart. Cet accord est une avancée formidable. Cet accord est exactement ce qu’il faut pour enfin mettre un terme à l’épidémie de catastrophes et d’incendie dans les bâtiments, qui ont mis fin à tant de vies dans l’industrie du textile au Bangladesh. » La société PVH, qui possède Tommy Hilfiger et Calvin Klein, a aussi signé cet accord.

Plus d'actu sur H&MDrame au Bangladesh, le propriétaire de l'immeuble arrêté

Dans cette nouvelle loi du travail signée par le groupe H&M, les entreprises signataires s’engagent à prendre les mesures nécessaires pour protéger la vie des travailleurs qui fabriquent leurs vêtements : instaurer des inspections dans les usines, entreprendre les réparations et rénovations obligatoires, mettre fin aux contrats d’usines qui refusent une amélioration. Ce choix s’inscrit dans l’engagement du géant suédois à devenir le plus éthique possible. En effet, H&M a lancé sa collection de robes éco-responsables Conscious Exclusive et ne cesse de rendre publiques ses chiffres concernant sa consommation d’eau, ses tests de qualité, la parité dans l’entreprise (etc), sur son site Internet. Une belle initiative, à encourager.

H&M après le Bangladesh signe un accord sur la sécurité des usines textile - photo
H&M après le Bangladesh signe un accord sur la sécurité des usines textile - photo
H&M après le Bangladesh signe un accord sur la sécurité des usines textile - photo