S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

Highlighter ou enlumineur, l'histoire d'une petite révolution beauté

Publié par
Manon Roche
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

L'highlighter, ou enlumineur voire illuminateur, est devenu le nouveau produit chéri des makeup addicts en l'espace de quelques saisons. Retour sur cette technique qui a révolutionné la brillance en maquillage

Elle est bien loin, l'époque où la brillance était interdite ! Il y a quelques années à peine, l'industrie de la beauté faisait l'éloge du teint mat, prohibant toute lueur sur le visage. Pas chic pour deux sous, la peau reluisante voire suante était combattue à grands coups de Dream Matte Mousse ou encore de poudre compact, pour matifier la zone T. Puis, une technique empruntée au théâtre et au cinéma, louée par Kim Kardashian a fait son apparition : celle du contouring. Plus question de créer un teint uniforme et monotone : on cherche à sculpter les angles du visage pour lui donner de la dimension. Outre des fards foncés, destinés à creuser les zones comme les joues ou la mâchoire, on a recours à des teintes plus claires, employées pour illuminer les parties plus saillantes.

Du contouring naît rapidement le strobing, tendance beauté plus minimaliste consistant uniquement à éclairer les zones du visage avec des finis nude ou dorés légèrement satinés. Pommettes, arcades sourcilières voire menton, front, arc de cupidon et arête du nez font partie des endroit sur lesquels on cherche à attirer la lumière pour apporter un healthy glow. Car oui, petite révolution, la brillance n'est désormais plus stigmatisée et considérée comme répugnante : elle donne un air sain. Comme si on avait passé plusieurs heures à se faire dorer la pilule - et qu'un léger voile humide s'était déposé sur notre peau - on pousse le vice plus loin au Printemps-Été 2015, jusqu'à utiliser du gloss transparent pour donner un effet wet, façon sorti de piscine.

Tendance émergente il y a encore quelques saisons, l'highlighting s'est imposée comme la technique beauté incontournable, qui pourrait bien marquer la décennie. Alors que plus une célébrité ne foule le tapis rouge sans avoir eu recours à un enlumineur, ou illuminateur, les marques se lancent elles aussi dans l'aventure, cherchant à démocratiser la méthode. Poudres libres, compact, sticks et textures liquides... le marché regorge aujourd'hui d’innombrables produits highlighter, qui pourraient bien faire tomber en désuétude le blush, jusqu'à présent détenteur du titre de must-have de notre trousse à maquillage. L'highlighter finira-t-il donc par supplanter les terres de soleil et autres produits bonne mine, installés depuis des années au rayon beauté ? Il semble en tout cas bien parti pour durer, promettant aux makeup addicts une mine rayonnante en un geste facile !

À lire aussi
Mademoiselle Agnès collabore avec Tati, l'histoire de l'iconique chroniqueuse mode
À lire aussi
Le choker est sur tous les cous, petite histoire de cet accessoires so 90's
À lire aussi
Histoire d'Estée Lauder, la femme qui a révolutionné la beauté
À lire aussi
La sac à dos, incontournable de 2016, retour sur son histoire
À lire aussi
Bouchra Jarrar arrive chez Lanvin, histoire de la créatrice de mode
À lire aussi
Iris Apfel s'expose à Paris, retour sur l'histoire de la célèbre nonagénaire mode
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Highlighter ou enlumineur, l'histoire d'une petite révolution beauté
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible