Instagram : Eva Chen nommée responsable des partenariats mode

par

Depuis 2013, le nom d’Eva Chen était indissociable du magazine Lucky. Cette semaine, l’ancienne rédactrice en chef de la revue a entamé une nouvelle aventure. Eva Chen est maintenant responsable des partenariats mode d’Instagram

Pendant deux ans, Eva Chen régnait en rédactrice en chef du magazine Lucky, un indispensable des kiosques américains spécialisé dans le shopping. Il y a un peu moins de trois mois, elle a quitté le navire pour voler vers de nouvelles aventures. Il ne lui a pas fallu longtemps pour ajouter une nouvelle corde à son arc fashion. En effet, l’américaine a déjà trouvé un nouveau poste et pas des moindres. C’est dans le royaume d’Instagram qu’Eva Chen a trouvé chaussure à son pied. L’ancienne rédactrice en chef de Lucy rejoint les rangs du réseau social en tant que responsable des partenariats mode. Une nouvelle qui ne contredit pas l’étude selon laquelle la beauté et la mode dominent les réseaux sociaux. Évidemment, c’est sur son compte Instagram qu’Eva Chen a annoncé la nouvelle à ses 396 000 followers. Selon un représentant d’Instagram : "Eva [Chen] comprend tous les aspects de la communauté mode – de la fabrication de la couture au street style, des icônes du style aux aspirants mannequins, et a couvert maisons de mode et créateurs émergeants. Elle continuera notre travail pour être le meilleur partenaire possible pour tout le monde dans la communauté mode, et commencera ce mois-ci dans notre bureau de New York".

Instagram : Eva Chen nommée responsable des partenariats mode - photo

Les liens entre la mode et les réseaux sociaux ne cessent de se resserrer. A notre époque, ils deviennent même indispensables. En prenant un poste chez Instagram, Eva Chen entame une suite logique dans sa carrière fashion. Alors que l’on se demande si SnapChat est le nouveau gagne-pain des modeuses, Instagram conserve une position forte dans la fashion sphere. Rédactrices, marques de luxe, maisons de couture, jeunes créateurs, mannequins et autres it girls, impossible de se faire un nom ou de perpétuer le mythe sans passer par la case Instagram. Les gros requins étendent leur marché à de nouvelles cibles potentielles, tandis que les plus petits poissons peuvent faire parler d’eux à moindre coût. Les agences de mannequins reconnaissent l’importance du nombre de followers sur Instagram avant de signer une fille. Kendall, Gigi ou encore Cara ont ouvert la voies au Insta-girls. En devenant responsable des partenariats mode d’Instagram, Eva Chen ne risque donc pas de manquer de boulot de sitôt.

Source : Fashionista / CNN / Page Six