S'inscrire
tracking
Épanouissement personnel

J'aime de plus en plus la solitude, c'est grave docteur ?

Publié par
Philippine HATTEMBERG
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
J'aime de plus en plus la solitude, c'est grave docteur ?

Et si solitude et zen attitude étaient liées

Pour beaucoup la solitude est une crainte, une sorte d'échec social. A l'heure des réseaux sociaux, de la connectivité permanente, le fait de pouvoir s'isoler est un luxe dont on sous-estime la valeur. Personnellement,  plus les années passent plus je chéris les moments en solo, où je me parle à moi-même, où je prends le temps de penser et de panser mes peines. Mon envie d'être loin des autres avait tendance à me faire peur. Je me prenais pour une marginale qui allait finir seule dans son appartement avec ses huit chats. Mais au fur et à mesure, j'ai rencontré de plus en plus de gens comme moi. De nombreuses copines ont même décidé de partir seule en voyage (je n'ai jamais encore osé cette étape).  J'ai donc décidé de me renseigner et après moult lectures j'ai appris que la solitude avait de nombreuses vertus et permettrait même de mieux apprécier les autres. Je m'explique. 

"Connais-toi toi même"

Ce n'est pas moi qui le dit mais Socrate. Le fait d'être seule permet de mieux se connaître. Prendre le temps de s'observer, de se comprendre, de se poser les bonnes questions, voila certains bénéfices pouvant être tirés d'une méditation solitaire. Dans la foule, on a tendance à se perdre, à se laisser influencer par le groupe. Si la solitude est redoutée, cela signifie que l'on a peur de s'affronter pour diverses raisons et que l'on préfère se cacher derrière des gens. Il faut s'avoir faire face à ses problèmes et ses angoisses pour aborder la vie de manière plus sereine. La marche en forêt est un excellent moyen de faire le point. Savoir qui l'on est permet de savoir où l'on veut aller et par quel biais. Essayez le silence, c'est le plus agréable des bruits.

Renouer avec les autres

Le fait d'être bien avec soi-même permet d'être encore mieux avec les autres. Quand on est en adéquation avec sa personne, on n'a rien à prouver et notre compagnie n'en est que meilleure. En plus, à force d'être trop accompagnée on peut finir par ne plus apprécier les gens à leur juste valeur. Personnellement, je ne me force jamais à voir mes amies par "crainte d'être seule". Je choisis qui je vois, quand j'en ai envie et du coup j'en profite à fond. 

Retrouver sa liberté

Apprécier la solitude, c'est aussi renouer avec la liberté. Il y a beaucoup de choses que l'on s'empêche de faire car on ne trouve personne pour nous accompagner. Je vais souvent au cinéma toute seule et j'adore ça. J'ai l'impression de faire quelque chose de fou alors qu'au final, je ne comprends pas la nécessité d'être obligatoirement deux pour s'enfermer dans une salle obscure (à part à 16 ans quand le film n'importait pas vraiment et que c'était juste un prétexte pour se galocher). Etre en paix avec soi, permet de renforcer sa confiance et offre la possibilité d'entreprendre de nombreuses choses sans dépendre de personne. 

Dicter ses propres règles

Dans notre société la solitude est souvent perçue comme un signe d'exclusion. On pense qu'elle est subie, alors qu'elle peut tout à fait être souhaitée. Dans un monde à 100 à l'heure, où nous sommes sollicitées en permanence, il faut lutter contre le FOMO (fear of missing out), la peur de rater quelque chose et parfois savoir rester chez soi (même le samedi soir) tranquillou bilou avec un petit livre et une tisane. Il faut résister aux diktats de la sociabilité qui nous forcent à être entourés en permanence de gens.

Quand cet hiver vous prendrez le courage d'annuler tous vos plans et que vous serez seule, bien calée dans votre canapé, vous penserez à moi (je serai sûrement dans la même position).

À lire aussi
Voilà pourquoi j'ai plaqué ma plaquette (de pilule) contre un stérilet
À lire aussi
Est-ce une bonne idée de revoir son ex ?
À lire aussi
Ces choses qui arrivent aux couples ensemble depuis longtemps 
À lire aussi
Toutes ces phrases que l'on ne veut plus entendre quand on est une nana célibataire
À lire aussi
Quels sont les nouveaux motifs de disputes au sein d'un couple 2.0 ?
À lire aussi
Certains comportements "romantiques" sont en réalité de véritables tue-l'amour
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
J'aime de plus en plus la solitude, c'est grave docteur ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible