J'ai fait ma lessive maison avec le kit Pimpant, voici pourquoi vous le préfèrerez à toute autre alternative

par

Elle bat même les lessives maison au savon de Marseille

Comme beaucoup de personnes ayant aiguisé leur conscience écologique ces derniers mois ou années, l'une de mes premières volontés pour mener une vie plus clean à la maison a été de confectionner ma propre lessive. Informée sur la toxicité des produits ménagers aussi bien pour notre santé que pour celle des écosystèmes aquatiques (parfums de synthèse, conservateurs, dérivés pétrochimiques, huile de palme & Cie font partie de la liste peu glamour des ingrédients des lessives classiques), je me suis donc jurée que je n'achèterai plus de lessive du commerce, et que je laverais mon linge uniquement avec des ingrédients naturels.

Sauf que voilà : en dépit de ma bonne volonté - j'ai acheté des copeaux de savon de Marseille chez Aroma-Zone, du percarbonate de soude et des huiles essentielles - j'ai totalement foiré ma recette. Alors que je m'attendais à voir ma mixture s'épaissir dans le flacon (lui aussi acheté pour l'occasion), ma lessive est restée liquide, verdâtre, biphasée, bref, totalement dégueulasse, inefficace et nauséabonde sur mon linge humide, m'obligeant à revenir aux capsules liquides que je voulais pourtant bannir.

Alors quand j'ai découvert qu'une jeune entreprise française du nom de Pimpant proposait un kit facile pour faire sa lessive maison, j'ai sauté sur l'occasion de tester le concept. « Prêt en 2 minutes », « 0% de produits controversés », « 5x moins de plastique utilisé », « sans perturbateur endocrinien » et « fabriqué en France », les allégations de Pimpant étaient plus qu'alléchantes et évidemment, j'étais curieuse de savoir si les promesses étaient tenues, moi qui avais déjà failé une fois.

A l'ouverture de mon colis, j'ai découvert deux objets : un joli flacon en plastique (recyclable et bien évidemment réutilisable), ainsi qu'un étui en carton renfermant le fameux kit pour confectionner sa lessive. La composition de ce dernier était succincte : un petit sachet contenant un mélange de poudres (bicarbonate de soude et séquestrants minéraux), et un berlingot de concentré liquide à base de savons d'olive et de coco pour un total d'ingrédients d'origine naturelle de 99,52% et 100% biodégradables.

Après avoir déposé la poudre au fond de ma bouteille, il m'a suffit de verser de l'eau (à température ambiante) jusqu'au trait et de secouer le tout pour dissoudre les grains. Enfin, j'ai ouvert mon berlingot liquide et ajouté son contenu à ma bouteille - vous pouvez me croire sur parole, il ne m'a pas fallu plus de 2 minutes en tout et pour tout, et je n'ai eu ni vaisselle ni nettoyage à faire après avoir fini ! J'ai terminé en secouant délicatement la bouteille (pour éviter que ça ne mousse) et quelques instants plus tard, la mixture était parfaitement homogène ; elle n'a d'ailleurs pas bougé depuis.

Et niveau lavage, ça donne quoi, vous allez me dire ? Eh bien j'ai là aussi été très satisfaite : à peine un bouchon doseur a suffi pour nettoyer un tambour plein de linge, et celui-ci est ressorti parfaitement clean - ni rêche ni franchement doux ou poisseux (comme c'était le cas avec ma lessive au savon de Marseille) et sans parfum particulier non plus, ce qui ne m'a pas étonnée compte tenu de l'odeur très discrète de la lessive liquide. Cela pourra déranger certaines personnes, addicts au parfum du linge frais mais pour ma part, je m'en moque comme de l'an quarante et ma peau réactive est sûrement très contente elle aussi.

À raison d'une dose de 40ml à chaque lavage, mon flacon de lessive Pimpant me permettra de faire 25 machines : c'est autant voire plus que les bidons ou boîtes de capsules petit format du commerce (de 16 à 23 lavages), avec bien moins de plastique en jeu puisque la marque déclare qu'un kit de lessive Pimpant permet de diviser par 5 à 7 la quantité d'emballage plastique.

Certes, le kit est plus onéreux que les lessives de marque du marché qui promettent parfois jusqu'à 50 machines avec un bidon de 11€ (le kit Pimpant de lessive seul est vendu 11,90€, et 15€ le kit avec flacon) mais c'est selon moi un prix honnête pour un produit aussi respectueux de la planète et de la santé. Fabriqué en Normandie et Anjou, le kit soutient l'entrepreneuriat français, il nécessite moins de transport que les lessives du commerce sourcées aux quatre coins du monde ; il utilise peu de plastique ; on connaît sa composition ; il permet de laver tout type de linge même délicat... bref, il n'a que des avantages.

Après l'avoir essayé, vous n'aurez plus envie de ressortir vos casseroles pour fondre vos pépites de savon de Marseille : le concept Pimpant facilite vraiment la confection de la lessive maison, et il est en plus possible de s'abonner pour recevoir, selon ses besoins, ses kits devant sa porte - et ça, ça allège drôlement le sac de courses !

Source : Shoko - Crédit : Pimpant