J'ai goûté à la « van life » avec Indie Campers, et je veux voyager ainsi toute ma vie

par

Comment un voyage en van a changé ma vision de l'évasion.

Quand on voit les photos postées sur Instagram ou Pinterest, ça fait rêver - vivre la van life a quelque chose de bohème, d'inspirant, de fou. Alors comme de nombreux millennials, j'ai eu envie de goûter à ce mode de vie libre et aventureux, comme l'ont expérimenté les baby boomers en leur temps. C'est en Islande avec le spécialiste de la location de campervans Indie Campers que je me suis donc jetée à l'eau et passé mes premières ̶v̶a̶c̶a̶n̶c̶e̶s̶ voyage en van à la conquête de la terre de glace.

Lancée dans la location de camping-cars et vans aménagés depuis 2013 un peu partout en Europe (10 pays, 3 îles et pas moins de 50 villes de Londres à Rome en passant par Edinbough, Porto, Munich, Split ou Reykjavik), Indie Campers propose à tous les aventuriers (et ceux qui le sont moins, ça s'apprend et se peaufine !) une nouvelle façon de voyager plus authentique et immersive.

Au sein de sa flotte de plus de 1000 véhicules à travers le continent, Indie Campers décline ses campervans sous 7 modèles, tous dotés de 2 lits doubles convertibles, cuisinette, douche et espace de vie. C'est avec le Motorhome que j'ai sillonné l'Islande, une belle bête de 6m de long et près de 3m de haut loin de passer inaperçue - ce n'est pas la carrosserie orangée à l'effigie d'un bébé fumant la pipe qui me contredira.

La prise en charge à l'aéroport de Keflavik un samedi après-midi s'est passée comme sur des roulettes : quelle que soit la destination, Indie Campers assure la prise en charge/restitution 7j/7 et 24h/24 ainsi que les transferts de / vers l'aéroport sans frais supplémentaires (sur les heures du bureau), de quoi arriver l'esprit tranquille. Au dépôt de l'agence, un état des lieux consciencieux du véhicule était prévu, avec les explications nécessaires concernant les différents équipements. Et si vous savez vous servir d'un réchaud au gaz, croyez-moi que vous pourriez avoir besoin d'être attentif aux explications des toilettes chimiques ! Bien belle invention, que les toilettes chimiques...

Si vous vous débrouillez en langues (n'importe laquelle, leur staff se compose souvent d'expats venus des quatre coins du monde), n'hésitez pas à poser des questions ou même demander des tips au personnel Indie Campers, ils ont souvent des bons plans à partager ou des anecdotes ̶f̶l̶i̶p̶p̶a̶n̶t̶e̶s̶ marrantes à raconter !

Si Indie Campers offre la possibilité de réserver des extras (bicyclette, wifi, planche de paddle, table et chaises, GPS, wifi...), les vans sont déjà dotés en accessoires indispensables : kit literie avec couette bien moelleuse, oreillers et draps, kit ménage avec éponges, liquide vaisselle et balayette (pensez aux détergents, chiffons et serpillière, c'est la seule chose qui nous a manquée) et réchaud au gaz. Après une bonne heure de formalités (d'accord, on a beaucoup papoté !), nous quittions le QG vers de nouvelles aventures, excités à l'idée de mener la van life. YASS BABY !

Mais autant vous le dire et casser le mythe d'emblée : voyager en van ne se déroule pas tout à fait comme les Instagrammeurs veulent nous le faire croire. (Sans dec' ?!) Avec leurs vans décorés de guirlandes lumineuses, leurs plaids navajo, leurs pieds qui dépassent des portes et leur sourire à toute épreuve, les influenceurs ne font rien d'autre que leur taff, aka nous vendre du rêve en édulcorant la réalité.

Car non, la van life n'est pas tous les jours marrante. Quand il pleut, le plancher de ton van se transformera en gadoue (y'a plus qu'à renettoyer si tu veux pouvoir marcher en chaussettes !). L'hiver, tu ne pourras sortir de tes draps qu'en enfilant immédiatement ta doudoune (c'est du vécu) et en été, il y a fort à parier qu'il fasse aussi chaud dans l'habitacle du van que dans celui d'une voiture garée en plein soleil. Tu devras improviser un séchoir pour étendre tes vêtements mouillés (« sur le plan de travail de la cuisine, ça passe non ? »). Ton lit convertible sera si chiant à replier que tu diras bye bye à ton espace de vie, et les rangements seront si succincts que tu garderas ta valise derrière le siège conducteur pour l'ouvrir et la fermer chaque matin et soir. A moins que tu n'aies acheté ton propre véhicule pour en faire une mignonette tiny house, voilà ce qui t'attend en voyageant en van !

Mais vivre la van life n'est pas le bagne, les campervans Indie Campers sont suffisamment bien agencés pour s'assurer tout le confort et l'ergonomie possible dans un espace d'environ 7m² loi Carrez. Ce n'est juste pas la vie glamour que l'on nous montre sur Instagram ! Road triper n'importe où dans le monde est une aventure qui apporte ses bonheurs et ses challenges. Parmi eux, connaître la législation locale concernant le stationnement de nuit, baliser son itinéraire en fonction des routes praticables pour son véhicule, dégoter des campings ouverts (plus difficile hors saison, évidemment), géolocaliser les stations service pour éviter la panne sèche... car pour autant que l'on souhaite vivre la vida loca et improviser son road trip, un peu de préparation est toujours bienvenue pour appréhender son voyage avec sérénité. Quand on dort, vit et mange dans son van, ça compte d'optimiser ses conditions de voyage !

Pour le reste, la vie sur la route est exaltante. Se réveiller tous les matins dans un nouveau cadre (enchanteur), poser table et chaises au milieu de la pampa pour prendre ses repas, observer les étoiles (ou les aurores boréales) à la nuit tombée, ̶v̶i̶d̶e̶r̶ ̶s̶e̶s̶ ̶t̶o̶i̶l̶e̶t̶t̶e̶s̶ ̶c̶h̶i̶m̶i̶q̶u̶e̶s̶, voir la diversité des paysages défiler devant ses yeux, se sentir libre de sortir des sentiers battus, vivre à son propre rythme sans devoir se plier à celui des hébergements, revenir aux essentiels... voyager dans une maison ambulante a le don de chambouler notre manière d'appréhender les vacances... de la bonne manière.

En road trip, que l'on soit biaisée par les clichés Instagram ou juste obsédé par sa petite routine, on pense que l'on pourra mener la vie rêvée - se maquiller le matin et se nettoyer le visage le soir (bon courage avec le réservoir d'eau froide), commencer sa journée par son habituel porridge (eh merde, le réchaud est dans le coffre), prendre un cliché de couple sur sa belle couchette... En réalité, la van life est le moment propice pour se débarrasser de tout le superflu et revenir aux essentiels - pour vivre, tout simplement, et profiter de ces moments privilégiés.

Faire un road trip en van est définitivement une activité que j'avais sous-estimée ; jamais je n'avais imaginé revenir de ce voyage aussi enrichie - riche en souvenirs, riche en assurance, riche en débrouillardise, riche en projets. Que vous soyez aventureux·ses ou plus habituée au confort des séjours all-inclusive, l’expérience du van trip est à la portée de tout le monde et de tous les budgets avec 6 jours/7 nuits en Europe dès 343€ hors saison avec Indie Campers. Il suffit juste de franchir le pas, c'est un voyage qui ne ressemblera en rien à tout ce que vous avez déjà pu faire !

Source : Shoko - Crédit : Silvio Bergamo via Unsplash