J'ai testé la box beauté Prescription Lab et je vous raconte tout sur elle

par

Qu'il y a t-il de beau sous le capot de la beauty box Prescription Lab ?

La vie est faite de mystères. L’un d’eux, concerne le comportement que nous avons face aux box mensuelles. Tu commandes ta box, tu payes ta box, tu sais quand est-ce qu’elle va arriver, mais cela ne t’empêche pas de : 1. Regarder tous les jours dans ta boîte aux lettres pour savoir si par le plus grand des hasards elle n’aurait pas un peu d’avance. 2. Etre surprise quand elle est finalement là. 3. Avoir vraiment l’impression que l’on t’offre un cadeau lorsque tu la déballes. C’est pour toutes ces raisons que j’ai guetté ma box Prescription Lab avec excitation et envie toute la semaine.

Prescription Lab propose une compilation de produits de sa propre ligne, accompagnés d’autres, de marques savamment sélectionnées. Le but : apporter aux consommatrices des produits principalement conçus à base d’ingrédients naturels, non testés sur les animaux et qui correspondent à leurs besoins. Concernant ce dernier point, un petit questionnaire est posé à chacune avant son inscription.

Produites dans leurs laboratoires parisiens, leurs créations sont fabriquées avec attention et sans intermédiaire. C’est la première marque de beauté 100% française et 100% digitale. De leur labo à notre salle de bain il n’y a donc qu’un envoi. D’ailleurs parlons bien, parlons box, à quoi ressemble t-elle ?

A l’extérieur de la boite

Après une longue journée caniculaire, je rentre chez moi moite. Devant ma boite aux lettres je plisse les yeux pour voir si il y a quelque chose à l’intérieur. Là bonheur ! Je discerne un petit carton de forme rectangulaire. Je mets un peu de temps à trouver mes clés qui sont évidemment coincées au fin fond de mon panier en osier. J’ouvre enfin et saisis le paquet avec soin. J'appuis frénétiquement sur le bouton de l'ascenseur pour essayer d'aller plus vite (cela n'a évidemment aucun impact). Je recherche mes clés, entre et pose le Saint Graal sur ma table. J’entaille délicatement le carton et avant d’entrouvrir ce joli écrin rose poudré pour découvrir ce qu’il me réserve, j’attrape mon téléphone (ce n’est pas tous les jours qu’on peut faire des stories de blogueuse #prescriptionlab).

A l’intérieur de la boite

Sous le couvercle, je tombe sur une petite affiche sur laquelle il est écrit « Girls just wanna have sun ». J’adhère d’entrée au programme. J’affiche la carte postale sur mon frigo et je découvre ensuite le magazine de Prescription Lab, Le "Prescripteur". A l’intérieur, on parle tendances make-up, yoga, interview mode, sélections shopping et conseils beauté. La lecture ce sera pour plus tard, j’ai trop hâte de découvrir mes produits. Je déballe: un shampoing format voyage Furterer 5 sens, un gel douche « I love my planet » de chez Yves Rocher à la fleur de tiaré, une lotion nettoyante apaisante eau de bambou et lait d’avoine de la marque Prescription Lab et un lait pour le corps à la fleur d’amandier de chez Patyka. Des produits d’utilité basique mais de qualité. Pour les amener avec moi en voyage, je reçois également une petite pochette à carreaux, toute mimi. Ca donne envie de partir au soleil se prélasser sur le sable chaud.

De la boîte à la douche

Au temps de la contemplation succède ensuite celui de l’action. Ni une, ni deux, je saute dans ma douche. Vous ai-je déjà dit que j’étais une journaliste d’investigation prête à relever tous les défis ? Je commence à me shampouiner avec le gel doré qui s’extrait du tube Furterer. Il est inscrit sur l’emballage qu’il est fait pour sublimer tous types de cheveux. Moi et ma tignasse blonde nous utilisons normalement des produits « cheveux secs et abîmés », autrement dit paille. Mais je ne recule devant rien et masse mon crâne grâce à la mousse voluptueuse et odorante que produit le liquide. Je me savonne ensuite avec le gel douche. Il est concentré, donc pas besoin de s’en appliquer beaucoup. Une noisette fera l’affaire. Tout de suite, des odeurs d’été envahissent ma salle. Propre comme un sous neuf, je sors de ma cabine de douche (de un je suis contre les bains écologiquement parlant et de deux j’habite à Paris donc déjà contente de ne pas devoir me laver sur le palier). Je jette un bref coup d’œil au miroir. Mon mascara a coulé, ce qui me donne un vague air de Pongo, le papa chien des 101 dalmatiens. Suite à ce constat, je saisis mon finger sponge (je n’utilise plus de coton depuis bien longtemps) et j’y mets quelques gouttes de la lotion nettoyante. C’est frais, léger, efficace et ça sent drôlement bon. Je m’applique ensuite la crème pour le corps. Même constat, elle n’est pas trop grasse, ni trop collante et dégage un doux parfum d’amande. Nettoyée, démaquillée et le corps enduit de crème, il ne me reste plus qu’à me reposer. Je m’affale donc sur mon canapé avec le magazine Prescription Lab. Quand mon fiancé rentre, il me demande "Huuuummm, mais dis donc qu'est-ce qui sent si bon?". Je lui réponds « ben c’est moi, qu’est-ce que tu crois ! ».

Le lendemain en me réveillant je sens encore l’amande, mes cheveux sont souples et fluides. Mon amoureux me dit que je suis belle et qu’il m’aime. Pragmatique, je lui réponds que les mots c’est bien beau, mais qu’il faut des preuves. Résultat : qui est-ce qui va recevoir une petite box remplie de bons produits pendant les 3 prochains mois ? Ben c’est bibi !

Pour plus de renseignement, rends-toi sur le site de prescription lab. La box unique et à 19,60 euros et son prix est dégressif en fonction de l’abonnement que tu décides de prendre. A côté de tes huiles végétales naturelles, tu vas maintenant devoir faire une petite place pour des produits naturels et de qualité pour sublimer ta routine beauté. Pour ce genre de chose, on trouve toujours de l'espace !

Source : shoko.fr, - Crédit : prescription lab