J'ai testé pour vous... le tissu aérien !

par

Danser dans les airs, ça vous dit ? Oui, c’est possible et on appelle ça le tissu aérien, une discipline du cirque qui a tout pour vous séduire. À la rédac, on l’a testée et 100 % approuvée.

La première fois que j’ai vu un spectacle de tissu aérien, c’était lors d’un show du Cirque du Soleil à la télé et c’était tellement magnifique à admirer que je me suis aussitôt dit : “Moi aussi, je veux savoir faire ça.” Moi aussi, je veux savoir danser avec grâce en me mêlant et en m'entremêlant entre deux draps soyeux en hauteur. Et me voilà en train de sillonner la capitale à la recherche de clubs ou d’écoles qui l’enseignent. Après mûre réflexion, c’est Cirkoum qui réalisera mon rêve. Une petite association dirigée par Alexandra Robin, ancienne artiste de cirque. Dès les premiers cours, la magie a opéré. Ça fait maintenant deux ans que j’en fait et je ne suis pas prête d’arrêter. Ça vous tente ? Voici tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous lancer !

Le tissu aérien, kézako ?

Non, ce n’est pas de la couture en plein vol. C’est une discipline du monde du cirque qui fait partie des numéros aériens, comme le cerceau, les anneaux ou encore le trapèze. L’idée, c’est d’enchaîner des figures à plusieurs mètres au-dessus du sol (entre cinq et quinze mètres, selon la structure disponible) accrochée à deux grands draps, sur fond musical. Danser dans les airs, littéralement.

J'ai testé pour vous... le tissu aérien ! - photo
Le sport idéal pour se sculpter un corps de rêve

Le tissu aérien n’est pas la pratique sportive la plus connue et pourtant, elle a de sacrés bénéfices. Rien que le fait de se hisser, déjà, fait énormément travailler les bras. Mais rassurez-vous, vous ne vous retrouverez pas avec des bras de Mr Muscle. Au contraire, le tissu aérien permet de se sculpter des bras fins et toniques. Quant aux figures qu’on réalise dans les airs, elles sollicitent tout le corps : les abdos, les jambes, les fesses, le dos… On se découvre même des muscles qu’on ne connaissaient pas (merci les courbatures). Sans parler de la souplesse que ça apporte, certaines figures demandant de savoir faire le grand écart, ou encore de courber énormément le dos, etc. Bref, tout ce qu’il faut pour vous tailler un corps de sirène.

Un cours, ça ressemble à quoi ?

Pour commencer, il faut, comme dans n’importe quel sport, bien s’échauffer. On travaille donc d’abord sa souplesse avec un peu de stretching, avant de réveiller ses muscles avec quelques exercices d’échauffement classiques. Ensuite, on fait deux petites séries d’abdos pour muscler le bidon, suspendue à un espalier. Et croyez-moi, ils sont bien traîtres. Ce n’est qu’après ça qu’on peut passer aux choses sérieuses.

Je ne vais pas vous mentir, la première fois, vous allez clairement galérer. Déjà, il faut réussir à se hisser et ça, ça n’est pas gagné. La technique : passer le tissu autour d’un pied en le bloquant avec un autre pied (je vous ai déjà perdue n’est-ce pas ?), tirer sur ses bras et recommencer jusqu’à arriver en haut. Ensuite, on apprend à faire des clés de sécurité, indispensables à la réalisation de figures acrobatiques. Une fois tout ça maîtrisé, à vous les chorégraphies stylées ! En général, le temps d’un cours, on révise trois à quatres figures déjà apprises, puis on en apprend une nouvelle. A la fin, on passe une bonne dizaine de minutes à s’étirer, sinon vous allez le sentir passer le lendemain !

J'ai testé pour vous... le tissu aérien ! - photo

Une discipline splendide et spectaculaire, qui sculpte un corps de rêve et qui promet de bonnes barres de rire quand vous vous retrouverez emmêlée dans les draps : le tissu aérien mérite clairement à être connu ! On vous conseille donc de tester sans plus tarder ! Et puis, juste comme ça, Troian Bellisario, l’interprète de Spencer dans Pretty Little Liars, ne jure que par ça. Alors, vous attendez quoi ? En plus, avec Cirkoum, le premier cours est gratuit. Ensuite, c’est à partir de 365 € par an pour le cours débutant.

Source : meltyfashion