S'inscrire
tracking
Twitter

#JadaPose le hashtag honteux d'une lycéenne violée aux États-Unis

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Un hashtag dont on se serait passées

À Houston, une adolescente violée voit son cauchemar empirer lorsqu’un hashtag est créé avec des photos d’elle durant le viol. Sur le hashtag #Jadapose certains moquent même la jeune femme en imitant sa position

#Jadapose. Derrière ce hashtag se cache une tendance sur Twitter qui fait froid dans le dos. Il ne s’agit pas d’un hashtag tendance comme le mouvement féministe Free The Nipple mais d’un beaucoup moins léger. Violée à une soirée entre amis, Jada une adolescente de 16 ans originaire de Houston aux États-Unis découvre son viol sur la toile. C’est le bad buzz de la semaine. L’histoire commençait bien ordinairement. Jada 16 ans invitée à une soirée le weekend s’y rend sans savoir ce qui l’y attend. Un des organisateur lui tend un verre, l’adolescente le boit et ne tarde pas à collapser. La suite ? Le trou noir complet pour la jeune femme. Ce n’est que quelques heures plus tard que l’adolescente commence à reconstituer sa soirée à mesure que des photos d’elle dénudée et allongée par terre ne commencent à fleurir sur la toile. De ces photos naissent un hashtag honteux #Jadapose sur lequel on peut y voir des personnes (majoritairement des hommes) reprendre la “pose” de la jeune Jada étendue sur le sol alors droguée. D’Instagram à Twitter en passant par Vine, les réseaux sociaux sont pris d’assaut par le hashtag #Jadapose, un enfer pour la jeune femme.

Crédit : khou
Crédit : X
Crédit : X
Crédit : X
Crédit : Twitter.com/FeministCampus
Crédit : Twitter.com/FeministCampus
Crédit : Twitter.com/FeministCampus
Crédit : X

Cependant, les évènements ont pris une tournure toute autre que celle que l’on aurait imaginé. Plutôt que de se terrer dans le silence, Jada décide de sortir la tête de l'eau et donne une interview diffusée sur KHOU une chaîne locale de Houston. Elle déclare : “Ça ne sert à rien de se cacher” avant de rajouter “Tout le monde a vu mon visage et mon corps mais ce n’est pas ce que je suis et qui je suis”. L’adolescente demande bien évidement justice et on lui souhaite à une époque où un prisonnier peut se reconvertir dans le mannequinat. Et face à tant de courage la jeune femme a déjà un grand soutien de sa communauté mais aussi d’étrangers. D’ailleurs, la riposte est en marche et ça se passe encore sur la toile. Après avoir vu le témoignage émouvant de la jeune fille, plusieurs personnes se sont manifestées sur Twitter reprenant le hashtag #JadaPose à leur manière. Le compte Twitter de Feminist Campus est d’ailleurs inondé de photos de jeunes filles posant le biceps en l’air et avec le hashtag de la honte transformé en hashtag du courage. Le réseau virtuel d’étudiantes féministes compte faire passer la honte du bon côté avec leur message positif. Cette histoire nous apprend une fois encore la dangerosité des réseaux sociaux comme Twitter lorsqu'ils sont utilisés à mauvais escient.

À lire aussi
Rihanna sans maquillage avec sa grand-mère sur Twitter, TBT
À lire aussi
Rihanna sur Twitter, on aime son collier à piques et son make-up gothique ?
À lire aussi
#InventionDeFemme, top 10 des réactions Twitter
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
#JadaPose le hashtag honteux d'une lycéenne violée aux États-Unis
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible