Je suis allée voir "A Star is Born", voilà pourquoi le film avec Lady Gaga m'a fait pleurer

par

Pourtant je n'ai pas la larmichette facile...

"A Star is born", c'est la nouvelle comédie romantique dont toute le monde parle. Le premier film de Bradley Cooper en tant que réalisateur et de Lady Gaga en tant qu'actrice, cartonne au box office (41,2 millions de recette aux States). C'est la troisième adaptation du film de William Wellman. Alors oui bien sûr lorsque je me suis rendue au cinéma (à la deuxième séance car je n'ai pas pu accéder à la première qui était bondée) un dimanche après-midi tout gris, je savais que je n'allais pas regarder le film de l'année, mais malgré tout je n'ai pas honte de dire que j'ai apprécié. 

Des clichés oui, mais assumés

Ce que j'apprécie avec les films américains, c'est qu'ils n'ont pas honte d'aller dans le cliché. Contrairement à des œuvres françaises qui veulent se la jouer intello, mais qui en réalité valent zéro, là au moins on sait à quoi s'attendre. Une star de la country qui ne retire pas son chapeau pour se mettre KO à coût de gin to, une jeune femme que la vie a fait déchanter alors qu'elle a une voix de diva, une romance qui commence sur le comptoir d'un bar, des santiags, de la poussières et même une scène à moto... Tous les éléments sont là où on les attend mais ce n'est pas dérangeant. Parfois ça fait du bien de se laisser emporter dans quelque chose d'un peu léger. Alors oui il y a des longueurs, des lourdeurs, des incohérences, des maladresses, mais à la fin du film je n'avais qu'une envie : partir vivre une romance dans une caravane au fin fond des Etats-Unis, avec un amant texan qui me joue de la guitare. 

Une BO du tonnerre

En sortant de la salle de cinéma, avec mon amie nous nous sommes jetées sur Spotify pour écouter à nouveau toute la BO. Effectivement, il faut aimer la country et les chansons un peu drama, c'est sur qu'on n'est pas sur le son qu'on entend à Ibiza. Des chansons douces et mélancoliques interprétées par une Lady Gaga, qui quoiqu'on pense d'elle, a une voix incroyable, c'est exactement ce qu'il fallait pour accompagner cette romance à l'eau de rose. 

Une belle performance d'acteurs

On sait toutes que les premières fois ne sont pas toujours les mieux, mais là pour le coup Lady Gaga signe une vraie performance d'artiste. La jeune femme a fait tomber son masque de chanteuse pop au look extravagant, pour interpréter un personnage fragile, sensible et avec pas mal d'auto dérision (qu'on a un peu plus de mal à cerner dans la deuxième partie du film). Bien évidemment parfois elle en fait un peu trop, mais on lui pardonne. Quant à Bradley Cooper, beau comme un dieu, il est parfait dans le rôle du chanteur damné. Au niveau réalisation, il n'est pas non plus bidon. Même si le film est loin d'être parfait, on note de très belles scènes sur scène justement, avec un jeu de lumières bien maitrisé. 

Résultat : j'ai passé un bon moment 

Même si ce n'est pas du niveau de mes films de romance de référence qui sont "The Notebook" avec Ryan Gosseling et Rachel McAdams et "Sur la route de Madison" avec Meryl Streep et Clint Eastwood ce serait mentir de dire que je n'ai pas passé un bon moment. Je l'avoue sans honte, j'ai souri quand leurs regards se sont croisés, j'ai eu des frissons quand ils ont chanté leur premier duo et à la fin, oui j'ai pleuré. Et quand les lumières de la salle se sont allumées, j'ai pu constater que je n'étais pas la seule. Toutes les filles du public s'essuyaient le coin des yeux pour essayer que ce ne soit pas trop la cata niveau coulage de mascara. 

Parfois, comme lorsque l'on se remet à regarder un Disney, se laisser aller à du "bon sentiment", ça fait un bien fou (surtout un dimanche soir de début d'hiver). 

Source : shoko.fr - Crédit : Warner Bros