Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz

par

Jeremy Scott, connu pour son univers coloré et décalé, déçoit son public à la Fashion Week de New York. Le créateur aurait plagié les motifs de la marque de skateboard Santa Cruz

Chaque année, il y a forcément un scandale à la Fashion Week. Le plus courant, c'est le scandale à propos de l'utilisation de fourrure ou encore de cuir. Cette année rien de tout ça, à la fin de la Fashion Week automne-hiver 2013-2014 de New York tous les projecteurs sont braqués sur Jeremy Scott, oui le designer qui donne des ailes aux baskets Adidas sans même boire de Redbull – bref on s'égare là. Pour revenir au scandale de la Fashion Week, on apprend que Jeremy Scott aurait plagié les motifs de planches de skateboard Santa Cruz designées par l'artiste Jim Philips. Non ce n'est pas un fake. Jeremy Scoot, ou LA grosse imposture des catwalk de la Fashion Week new yorkaise. S'il pensait passer entre les mailles du filet, il s'est foutu le doigt dans l'œil. En même temps, passer inaperçu avec imprimés aussi criards, il fallait être sacrément naïf.

Plagier une marque de skateboard. Mais qu'est-t-il passé par la tête de Jeremy Scott ? Serait-il en manque d'inspiration ? On a du mal à croire à cette hypothèse. Jeremy Scott, le designer à la tête remplie d'idées farfelues n'a pas besoin de plagier. Apparemment si. Alors qu'on se réjouissait à l'idée de porter sa nouvelle collection Adidas x Jeremy Scott Printemps-Été 2013, là on vit une déception profonde. Affaire à suivre devant les tribunaux.

Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz - photo
Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz - photo
Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz - photo
Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz - photo
Jeremy Scott accusé de plagiat par Santa Cruz - photo