Journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, 5 gestes à adopter pour réduire ses déchets

par

Halte au gaspillage !

En France chaque année, 10 millions de tonnes d’aliments sont jetées à la poubelle (l'équivalent de 16 milliards d’euros), et 87 000 tonnes de pain et pâtisseries sont gaspillées. Dans le monde, un tiers de la nourriture produite est gaspillé. Près de la moitié des légumes produits dans le monde est perdue chaque année.

Ces chiffres ne sont qu'une sélection des données alarmantes du gaspillage alimentaire qui a lieu chaque année dans le monde. A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire - qui a lieu chaque année le 16 octobre grâce à une initiative de l'ONU et que la France soutient depuis 2013 avec sa propre journée nationale, réfléchir aux différentes pistes pour endiguer la problématique devient urgent.

Quand l'on sait les ressources naturelles nécessaires à la production de nos denrées alimentaires, les conséquences écologiques de cette production de masse, et que plus de 820 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde en 2019 (environ 10% de la population mondiale), il n'est pas difficile de voir à quel point il est fondamental de réduire le gaspillage alimentaire ou mieux, de l'éliminer totalement.

nourriture,aliment,viande,rayon,supermarche,courses
En France chaque année, 10 millions de tonnes d’aliments sont jetées à la poubelle

Si une partie importante du gaspillage alimentaire a lieu avant même que la nourriture ne parvienne à nos assiettes (près de 14% des aliments seraient perdus entre le lieu de production et le lieu de vente, d'après les derniers chiffres de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), une autre part considérable a lieu du côté des consommateurs. Aliments qui pourrissent dans le réfrigérateur, plats à peine touchés au restaurant, dates limites de consommation dépassées... trop de nourriture finit à la poubelle alors qu'elle aurait pu être consommée.

Faire bouger cette variable serait une première piste pour réduire le déficit alimentaire (l'écart alimentaire qui existe entre les plus riches et les plus pauvres) d'ici à 2050 sans avoir à étendre les zones cultivables, d'après le rapport « Reducing Food Loss and Waste: Setting a Global Action Agenda » du World Resources Institute de septembre 2019. Mais alors que faire pour réduire ses déchets alimentaires et s'investir personnellement dans ce combat ? En s'appuyant sur l’étude YouGov pour Too Good To Go d'octobre 2019, la rédac' de Shoko vous donne les principales pistes pour lutter contre le gaspillage alimentaire au quotidien.

Vérifier les dates limites de consommation...

Surveiller les dates limites de consommation des produits de son frigo ou de son garde-manger est la première étape anti-gaspi : si l'échéance approche, il est temps de les cuisiner !

...Mais ne pas toujours les prendre pour argent comptant

Sur de nombreux produits, les dates limites de consommation prévoient une fourchette plus large (les yaourts par exemple, que l'on peut généralement consommer jusqu'à 1 ou 2 semaines après la date) et il n'est pas toujours nécessaire de les jeter lorsque l'échéance est arrivée. Il faut savoir se fier à ses sens : sentir, toucher, goûter le produit. Pour les fruits et légumes, enlevez la partie endommagée avant de considérer la poubelle !

Congeler ses produits

Si vous ne comptez pas manger un produit d'ici sa date limite de consommation, ou s'il vous n'avez pas envie de manger vos restes déjà cuisinez, mettez-les au congélateur ! Stockez-les dans des conditions hermétiques et respectez la chaîne du froid pour ne pas compromettre les produits.

Cuisiner les restes

Si vous avez cuisiné en de trop grandes quantités, n'ayez pas automatiquement le réflexe poubelle pour vos restes, ils pourront faire l'objet d'un nouveau repas avec un peu d'imagination !

Emporter ses restes au restaurant

Demander un doggy bag au restaurant n'est pas mal vu ni radin, c'est un geste écolo ! Si vous en faites la demande, la plupart des restos emballeront vos restes pour qu'ils soient consommés plus tard/

Utiliser des applis

Too Good To Go, Karma, Phénix... il existe aujourd'hui un certain nombre d'applications mobile permettant aux consommateurs d'acheter à moindre prix des paniers d'aliments dont la date de péremption approche. Les magasins n'ont plus à jeter de produits bientôt périmés, et vous vous délectez d'aliments pour deux fois rien !

Source : Shoko / Programme alimentaire mondial des Nation Unies - Crédit : Michael Havenith via Unsplash, Unsplash @nrd