S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

Karl Lagerfeld, histoire d'un créateur novateur et contemporain

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 4 min
No thumbnail

Avec des actualités incessantes et une couverture médiatique incroyable, Karl Lagerfeld booste l'image des créateurs de mode souvent trop discrets. Pour vous, nous revenons sur ce créateur novateur et contemporain, véritable icône de la mode

Peu de créateur de mode arrive à capter les moments comme le fait Karl Lagerfeld. Souvent décrié comme un personnage froid, sec et peu avenant, le créateur d'origine allemande prouve depuis 2 ans que le contrôle de l'image est tout aussi important que la création. Une création qui s'étend de la maison italienne Fendi à Chanel en passant par sa marque en propre, Karl Lagerfeld. Comment décrire alors un tel foisonnement créatif ? Rien ne dit que quelqu'un y arrive un jour tant Karl Lagerfeld est rapide d’exécution; rien d'étonnant pour le créateur, dont la particularité certaine est d'évoluer corps à corps avec les nouvelles technologies, les faisant s'articuler avec les créations pour une symbiose et une exposition parfaite. En effet, parmi les plus grandes actualités du créateur allemand, il faut signaler l'ouverture de la première boutique Karl Lagerfeld Rive Gauche dont la particularité première est cette interaction entre physique et virtuel, deux vecteurs chers au créateur. Avant de s'intéresser aux nouvelles technologies, Karl Lagerfeld a parfait ses talents avec des médiums classiques et complémentaires qui en font un véritable génie de la mode. Dessin, photographie, design de vêtement, design de produit, rien n'arrête le créateur dont on suppose être né à Hambourg vers 1938. Karl Lagerfeld aime ce sentiment vaporeux autour de son âge, une parfaite contradiction avec sa rigueur permanente et qui en font un personnage complexe, encore difficile à percer à jour.

La culture, le partage, la curiosité sont au cœur de son éducation cosmopolite et ont fait de lui une personnage pour qui la motivation et le travail sont le véritable talent de chacun. C'est après des études parisiennes en mode, que Karl Lagerfeld se fait repérer en 1954 par Pierre Balmain, qui en fait son assistant. Une distinction incroyable qui propulse Karl Lagerfeld au sein du monde de la mode, qui ne sait pas encore que l'un de ses génies est en train d'y faire ses premières armes. Rien ne laissait présager que Karl Lagerfeld bouleverserait autant ce monde si classique dont l'artisanat et la hiérarchie d'accession au poste de couturier, étaient encore si codifiés. En effet, outre un renouveau esthétique dans les coupes de grandes maisons comme Chanel ou Fendi, Karl Largerfeld a inventé le concept de styliste free-lance au moment où le prêt-à-porter explose en Europe. Il devient ainsi styliste pour Chloé en 1966 et en fait une maison emblématique des années 70 avec des looks bohèmes chic qui sont la signature de la maison aujourd'hui. Parallèlement, Karl Lagerfeld s'envole pour Rome et collabore avec la maison de fourrure Fendi, pour qui il dessine toujours. Mais c'est avec Chanel, en 1983, que Karl Lagerfeld explose et prouve à tous ses multiples capacités; il est un créateur caméléon pour qui le style est une affaire de morphologie, de gamme et de cohérence.

Des principes que l'on croirait tous droits sorti d'un manifeste du Bauhaus et qui nous rappellent que Karl Lagerfeld mêlent chic, nouveauté et rigueur à travers des collections esthétiquement intelligentes. Moderniser Chanel, n'a pas été la seul prouesse de Karl Lagerfeld puisqu'il lance en 1984, sa propre marque dont le style, les coupes et l'univers sont à l'opposé des créations qu'ils réalisent pour les autres. Avec sa marque éponyme il expérimente un nouvel aspect du monde du prêt-à-porter grâce, notamment, au géant H&M pour qui il réalise une collection capsule qui bousculera à jamais la vision du créateur. Karl Lagerfeld prend conscience que le luxe s'adresse désormais à la masse et que celle-ci est en recherche stylistique permanente, selon le créateur c'est le «chemin de la modernité». Une modernité qui passe également par la polyvalence des médiums d'expression de Karl Lagerfeld, qui jongle entre le dessin de mode, la création de mode et de parfum, le design industriel mais aussi la photographie. Un autre façon de comprendre, capter la réalité et l'air du temps dont Karl Lagerfeld a fait partie intégrante de son travail de créateur de mode. On se souvient de son exposition sur la petite veste noire Chanel au Grand Palais avec Carine Roitfeld, de son exposition à la très importante Maison de la Photographie à Paris ou encore de ses multiples shootings pour les magazines de mode et campagnes de maisons de couture. C'est d'ailleurs par la photographie que l'amour du noir & blanc va le plus s'exprimer chez Karl Lagerfeld dont la boutique Rive Gauche est une magnifique extension de ce choix colorimétrique.

Karl Lagerfeld est à mi-chemin entre un créateur de mode et un artiste, véritable interrogation contemporaine, et apparaît comme l'un des personnages mode les plus audacieux et enrichissants pour les générations actuelles et à venir. A la manière d'un créateur comme Hedi Slimane, Karl Lagerfeld utilise les médiums comme des outils à une vision unique prônant presque l’œuvre totale. Des collections aux coupes justes, modernes et qui habillent les corps parfois non fantasmés de notre société; des photographies dont les expositions se succèdent tant la vision y est poétique et captivante, des écrits et une médiatisation sans faille, sont les principaux ingrédients de la réussite de Karl Lagerfeld. Seul créateur à attirer notre sympathie malgré un jeu habile pour souffler le chaud et le froid, c'est à travers les multiples projets comme Le Jour d'avant de Loic Prigent ou le sublime Karl se dessine diffusé samedi 2 mars, que nous apprenons encore à connaître Karl Lagerfeld. L'un de ses plus beaux talents est d'être un des seuls créateurs de mode à encore dessiner ses modèles, même ceux en cours de modifications. Une relation particulièrement à la matière que Karl Lagerfeld explique ainsi : «le papier est ma matière préférée au monde. Il est le point de départ d'un dessin et l'aboutissement d'une photo». Un point de départ classique pour un créateurs qui manipule les nouvelles technologies aussi bien d'un fusain ou un crayon. Une énergie débordante mais disciplinée, une créativité à l'abri du temps qui est pourtant son principal enjeu et une vision unique de la réalité et de la mode font de Karl Lagerfeld le créateur de mode le plus novateur de sa génération.

À lire aussi
John Galliano ou l'histoire d'un styliste excentrique
À lire aussi
Hedi Slimane ou l'histoire d'un créateur audacieux
À lire aussi
Marc Jacobs, histoire d'un créateur singulier et bankable
À lire aussi
Le perfecto, l'histoire d'une veste rock et intemporelle
À lire aussi
140 ans du 501Levi's, le jean iconique ou l'histoire d'une pièce mode
À lire aussi
Loi abrogée du port du pantalon pour les parisiennes ou l'histoire du pantalon féminin
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Karl Lagerfeld, histoire d'un créateur novateur et contemporain
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible