Kendall Jenner, sexe, violence et mode, les collages fascinants de Doug Abraham

par

Oubliez les campagnes dérangeantes d'Alexander Wang, l'artiste Doug Abraham va vous faire découvrir la mode comme vous ne l'avez jamais envisagée

Souvenez-vous, nous étions en plein hiver 2014, Kendall Jenner changeait la face de la mode pour Dazed en deux couvertures. L'auteur du fascinant collage qui unissait les silhouettes de Junya Watanabe et de Marc Jacobs nous livrait une Une furieusement mode, audacieuse et pop à souhait. Mais cette couverture géniale de Kendall Jenner n'est pas la seule œuvre de l’artiste. Sous le nom de @bessnyc4, l'artiste new-yorkais Doug Abraham partage sur Instagram sa vision particulière de la mode. Sa spécialité ? Détourner les publicités des maisons de renom pour en livrer une version trash, gore ou pornographique. Givenchy, Prada, Dior, Céline, Balanciaga, font partie des victimes de l’œil acerbe de Doug Abraham. Les photomontages, mises en scène et plans serrés sur des corps à corps se glissent sous les célèbres logos des marques de luxe, nous poussant à questionner la nature de notre consommation.

Une photo publiée par @bessnyc4 le

Le plus perturbant chez Doug Abraham est peut être encore de constater que sa vision ne s'éloigne pas tant de la provocation des campagnes mode qui interpellait les enfants en vidéo. Artiste spécialiste des collages subversifs exposant ses pièces sur Instagram, Doug Abraham est aussi à l'origine d'une marque qu'il qualifie lui-même de "post punk goth-grunge", BESS NY. Peu étonnant, quand on observe la démarche chaotique et radicale de ses œuvres. L'artiste prend au pied de la lettre les campagnes mode comme œuvre d'art, mais aussi de consommation, et leur imagine une issue extrême, repoussant les limites de la bienséance. Sexe et mode en miroir, une histoire de désir qui se consomme cru selon Doug Abraham.

Source : refinery29, BESS NY, Dazed