Kim Kardashian, Rihanna, Gigi et Bella Hadid... TOUS contre Donald Trump et ils le disent !

par
Les langues se délient chez les célébrités !

Ce weekend, Donald Trump a décidé que les réfugiés musulmans n’étaient plus les bienvenus aux USA et provoque manifestations en réponse. Kim Kardashian, les soeurs Hadid et bien d’autres rejoignent le mouvement citoyen pour mettre un terme à ce "Muslim Ban" polémique

Si vous suivez l’actualité, vous avez pu constater que le mandat de Donald Trump ne débutait pas sous les meilleurs auspices, bien au contraire. Depuis son investiture il y a un peu plus d’une semaine, le monde et en particulier les citoyens américains sont en guerre contre le nouveau chef de la nation qui a promis de "Make America Great Again’’. Après la Women’s March pour défendre les femmes le weekend dernier, ce sont les réfugiés et immigrants de confession musulmane qui sont au coeur du débat. En effet, en signant un ordre exécutif performatif renommé le "Muslim Ban", Donald Trump interdit l’accès au sol américains aux immigrés et emmigrés tout particulièrement issus de sept pays musulmans.

donald trump, muslim ban, protests, jfk, celebrities trump, anti trump, kim kardashian trump
Donald Trump ne fait pas l'unanimité

Une décision loin de faire l’unanimité surtout quand dans l’près-midi du samedi 28 janvier, une douzaine de voyageurs a été retenue captive à cause de la mise en exécution de l’ordre. La réaction des personnes présentes a été sans appel. C’est donc avec effroi et compassion que le monde découvert les manifestations de l’aéroport de JFK dans le Queens, New York. Le petit rassemblement s’est transformé en manifestations globales réunissant des milliers de personnes à travers le pays. L’acte civique de ces citoyens américains a également délié les langues de personnalités publiques également outrées par l’ordre exécutif signé par Donald Trump ce 27 janvier 2017.

donald trump, muslim ban, protests, jfk, celebrities trump, anti trump, kim kardashian trump
La Women's March de New York

Parmi les premières personnes à avoir réagit, nous retrouvons bien entendu Hillary Clinton toujours rongée par l'amertume de la défaite. Kim Kardashian a pointé du doigt l’absurdité de l’ordre de Donald Trump avec le meilleur moyen, des chiffres. Son tweet assassin a d’ailleurs été retweeté par J.K Rowling très active sur le sujet ! La romancière britannique a transformé son feed en lieu de rencontre où chacun exprime son indignation et relaye ses témoignages.

J.K Rowling dénonce par ailleurs l'hypocrisie de Theresa May, Premier Ministre du Royaume Uni qui est très à cheval sur la question de la femme mais a laissé ses positions de côté lors de sa rencontre avec Trump qualifié de ''raciste'' par l'auteure.

Egalement choquée par le #muslimban, Rihanna a partagé tout son dégoût pour cette politique et Donald Trump ce qui lui a valu au passage un clash avec Azalea Banks. Comme à son habitude, la chanteuse originaire de La Barbade a ajouté un brin d’humour à la situation en postant une photo d’elle avec la légende suivante : ‘’La tête que tu fais quand t’es une immigrée’’. Bon nombre de célébrités se sont senties concernées par la situation exceptionnelle et ont exprimé leurs inquiétudes ou mépris. Chrissy Teigen et John Legend, Anne V, Zendaya, Kerry Washington Miley Cyrus et bien d'autres n'y sont pas allés de main morte comme en témoignent leurs tweets.

"La news est terrible ! La destruction de l'Amérique se produit sous nos yeux ! Il faut être un porc immoral pour introduire ce genre de conneries''

the face you make when you a immigrant ???????? #stayawayfromthechickens #iheartnuggets #saveourhens.

Une photo publiée par badgalriri (@badgalriri) le

"Donald Trump est un homme dérangé et mauvais"

"Quand nous rejetons les réfugiés iraqiens, nous rejetons Brahim. Honte à l'Amérique. Honte à Donald Trump"

"Resistez"

"Pas d'interdiction, pas de mur. Les new-yorkais sont avec tout le monde"

This picture was taken a few month after I first came to New York. I've lived in the US for the last 15years and proud to call myself an American. I've never been a refugee but I have always felt like one. I came with no family, no English, no life knowledge a week before September 11th, it was scary and lonely and I had to figure out where I belonged. Our country has always supported me and given me opportunities, I could not be more grateful. It's so scary to me that right now we are not being that country, that right now, our country that I love so much doesn't believe in humanity and judges people based on where they come from, their nationality, their religion. I cherish the inclusivity of America: diversity of people, ideas and culture. I came here with nothing but a dream and want to be sure that dream stays alive for all of us. #iamanimmigrant #america #nobannowall ????????????

Une photo publiée par Anne V (@annev) le

Anne Vyalistyna partage son histoire, elle qui a débarqué de Russie aux Etats-Unis il y a quinze ans.

Enfin, Bella et Gigi Hadid prennent le sujet à coeur, elles qui ont des origines palestiniennes par leur père. Les deux mannequins sont descendues dans les rues de New York pour participer à la grande manifestation. Patriotes et nées de parents immigrés (leur mère est hollandaise), Bella et Gigi Hadid sont dégoutées par la route que prend les Etats-Unis commandée par Donald Trump depuis moins de deux semaines.

bella hadid, gigi hadid donald trump, muslim ban, protests, jfk, celebrities trump, anti trump, kim kardashian trump
Les soeurs Hadid sont parties manifester à New York

Si avant l'investiture l'heure était à la blague, on se souvient de l'imitation de Melania Trump par Gigi Hadid, il est temps à présent de passer à l'action. Il s’agit d’un moment d’histoire comme ils se font de plus en plus présents auquel nous assistons aujourd’hui. Pour la première fois depuis des années, le pays est en grande division et est menacé d’être mis à feu et à sang. Pour l’heure, l’administration Trump persiste et souligne la légitimité du "Muslim Ban" avec quelques alternative facts.

Le "Muslim Ban" dans le détail
donald trump, muslim ban, protests, jfk, celebrities trump, anti trump, kim kardashian trump
Manifestation à l'aéroport de JFK

Quoi ? Un ordre exécutif empêchant l’entrée sur le sol américain de citoyens venant de 7 pays dont la population est majoritairement musulmane pendant 90 jours : La Syrie, la Libye, le Soudan, L’Iraq, l’Iran, le Yemen et la Somalie. Le système national de prise en charge des réfugiés est quant à lui complètement suspendu pour 120 jours. Le meilleur pour la fin, aucune entrée acceptée pour les réfugiés syriens, (toutes religions confondues) bannis du pays.

Conséquences ? Si sa mise en application est maintenue, les Etats-Unis verraient le nombre de réfugiés passer à 50,000 en 2017 contre 110,000 en 2016 dont 12,486 syriens. Concernant les réfugiés du Moyen-Orient, priorité est donnée aux chrétiens.

Là où ça fait couac : L’Egype, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et la Turquie ne sont pas compris dans le "Muslim Ban’’ alors que ces pays ont été le terreau de nombreuses activités malfaisantes. Donald Trump n’y touche pas par conflits d’intérêt car les entreprises Trump y sont implantées ou ont passé de nombreux marchés en cours ou à venir avec.

Là où ça fait couac (bis): le ‘’Muslim ban’’ de Donald Trump est incompatible avec la Constitution, en particulier les 1er et 5ème amendements qui promeuvent la liberté de culte et le respect des droits des individus par l’état.

Crédit : E! entertainment /Def Jam / Maybelline, Getty Images, Victor J. Blue for The New York Times, DR