S'inscrire
tracking
L'histoire de la mode

L'histoire de la mode : le beautyblender®, l'éponge en mousse révolutionnaire

Publié par
Sarah Attalaoui
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Petit objet en mousse adoré de toutes les beautytas, le beautyblender® est la révolution beauté du moment, imaginée par une make up artist. Nous revenons sur sa jeune histoire

Le maquillage n’est plus fantaisiste, il est artistique et presque de haute voltige. Aujourd’hui les filles et femmes passent des heures à élaborer des techniques de maquillage copiées sur les blogs, sites et comptes Instagram des plus grands make up artist. Cependant acquérir une ou plusieurs techniques est une chose, s’en est une autre que de savoir se servir des accessoires qui y sont associés. Prenons l’exemple du chouchou du moment auprès des beautystas : le beautyblender®. Révélé en France par les blogueuses et Birchbox, dont nous vous contions récemment l’histoire, le beautyblender® se révèle être aujourd’hui un indispensable. Cette éponge en mousse imaginée par la make up artist Rea Ann Silva, a la particularité d’être en forme d’œuf, d’ailleurs la créatrice du concept expliquait ce choix de forme à Birchbox : " j’avais besoin d’un accessoire pour m’aider à créer ce fini zéro défaut à la peau que l’on voit dans les films en HD. J’ai alors eu l’idée de découper une éponge avec une forme arrondie, sans bordure nette, afin de pouvoir travailler tous les contours du visage. […]La partie ronde, la plus large, est idéale pour travailler le fond de teint sur l’ensemble du visage et le blush crème sur les joues […]. La pointe du beautyblender® est parfaite pour les petites zones comme les contours du nez ou de la bouche, les cernes ou encore pour camoufler les imperfections. "

Bien sûr nous savons que le fond de teint est devenu primordial au même titre que le mythique rouge à lèvres rouge l’est à notre trousse à maquillage, comme nous le soulignions dans l’histoire de la mode, c’est pourquoi le beautyblender® est aussi demandé et acheté. Il est le meilleur allié pour poser délicatement et sans failles votre fond de teint sans compter que Rea Ann Silva souligne qu’il est " sans latex, sans odeur et hypoallergénique, il convient à tout le monde ! ". Révolutionnaire par sa taille, sa forme, sa texture, son entretien, le beautyblender® l’est aussi par son utilisation qui nécessite des étapes courtes et efficaces : l’humidifier pour le faire gonfler puis presser pour qu’il dégorge d’eau, le faire tremper dans peu de fond de teint puis l’appliquer avec délicatesse pour un résultat uniforme et précis. Un jeu d’enfant qui a séduit les blogueuses beauté à échelle mondiale ainsi que les professionnels, qui y voient un outil de travail ludique et surtout imparable. Si beaucoup de marques de fast-fashion et de beauté en livrent leur version, le beautyblender® est une marque déposée qui possède son propre e-shop. Déboursez moins de 25€ pour le beautyblender® d'apparence basique mais à l'efficacité redoutable.

À lire aussi
L'histoire de la mode : soldes d'hiver 2015, l'histoire de nos plaisirs mode à prix réduits
À lire aussi
L'histoire de la mode : 50 Shades of Grey, retour sur 50 ans de lingerie fine 
À lire aussi
L'histoire de la mode : Calvin Klein Jeans et sa campagne avec Justin Bieber et Lara Stone, retour sur les campagnes controversées
À lire aussi
L'histoire de la mode : Viktor & Rolf arrête le prêt-à-porter, retour sur l'histoire du duo à la création expérimentale
À lire aussi
L'histoire de la mode : John Galliano chez Maison Margiela, retour sur les collections Haute Couture
À lire aussi
L'histoire de la mode : Les Supermodels, retour sur le groupe de mannequins phare des 90's
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
L'histoire de la mode : le beautyblender®, l'éponge en mousse révolutionnaire
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible