L'imprimante 3D pour vêtements, la mode de demain ?

par
L'imprimante 3D pour vêtements de Joshua Harris

On arrête ni le progrès ni la mode alors quand les deux se mêlent cela donne l'imprimante 3D pour vêtements. Cette création de Joshua Harris nous laisse perplexes. La mode de demain sera vraiment-elle comme ça ?

Bien que nous ayons toutes trouvées que la mode que les coupes futuristes vues dans le Cinquième Élément de Luc Besson étaient déjà très audacieuses, le choc mode qui s'annonce risque d'être un tantinet plus violent. En effet, nous avons certainement l'idée quelque peu idéaliste voire utopique que la mode que nous connaissons évoluera en conservant toutes ces matières que nous chérissons temps. Il semblerait que le futur souhaite en décider autrement. Joshua Harris, designer, a eu la remarquable idée de surfer sur l'engouement des imprimantes 3D -notamment connues pour produire des armes semi-factices- qui vont devenir un must have dans quelques années. On se disait que ces machines allaient remplacer les artisans et pourquoi pas les designers ? Nous n'avons jamais trouvé un argument plus vrai. Ce designer à inventer un prototype d'imprimante 3D capable de réaliser des vêtements ! Peut-être une solution alternative à l'utilisation de la vraie fourrure ou de la fausse fourrure, dont nous vous contions l'histoire ? Allez savoir...

L'imprimante 3D pour vêtements, la mode de demain ? - photo
L'imprimante 3D pour vêtements, la mode de demain ? - photo
L'imprimante 3D pour vêtements, la mode de demain ? - photo

On voit très bien le côté écologique de cette imprimante 3D qui permet de réutiliser les matières d'un vêtement qui ne conviendrait pas via ses cartouches qui permettent de déterminer la couleur mais aussi le tissu à imprimer. Audacieux non ? On en convient mais le problème, ce qui nous dérange fondamentalement c'est la suppression du côté créatif de la mode, de son côté artisanal mais aussi son devenir en une mode uniforme. Vous arriveriez à concevoir que les modèles de Dior puissent être édités - et le mot est faible- à des milliers d'exemplaires en un seul clic ? Nous avons un peu de mal avec cette idée. Evidemment Joshua Harris n'en est qu'au prototype mais on suppose que des évolutions sont à prévoir pour réaliser des pièces aussi chic que celles de la collection Violeta de Mango, qui va du 40 au 52. Pour l'heure cette imprimante 3D pour vêtements a une sortie prévue pour 2050, de quoi nous laisser le temps de voir venir avant que nous ayons tous l'air de ressembler à des clones ou de parfaites représentantes mode - légèrement aseptisées - dignes des plus beaux tirages sur papier glacé... Aimeriez-vous une mode telle que la voit Joshua Harris ?

Source : johuaharris.com/Konbini.fr - Crédit : joshua Harris