L'instant culte : Les leçons de Girl Power à retenir de La Revanche d'une blonde

par

C’est LE film girly par excellence. Mais pas que. Car sous ses airs de blonde superficielle, Elle Woods est aussi un modèle de Girl Power. Et en voici la preuve par 6.

C’était un soir d’automne. J’étais toute seule et j’avais envie de me mater un film culte, drôle, qui met de bonne humeur. Et je suis tombée sur La Revanche d’une blonde, avec Reese Witherspoon. J’étais jeune quand je l’avais vu, et je n’avais pas fait attention à l’époque, mais La Revanche d’une blonde, en fait, c’est bien plus qu’une comédie américaine. C’est aussi un film qui met en avant une fille inspirante, une fille qui a du cran. Une fille qui, déterminée à récupérer son ex, va tout faire pour rentrer à Harvard et réussir. Et, une fois là-bas, alors qu’elle découvre que son ex a une nouvelle fiancée, elle ne va rien abandonner et continuer à se battre pour prouver qu’elle est bien plus que son apparence le laisse le penser. Exit les Wonder Woman et Daenerys, Elle Woods nous a appris des choses bien plus importantes en matière de Girl Power que de savoir se battre.

3606162

Il ne faut pas juger un livre à sa couverture

Elle Woods est blonde et s’habille en rose, oui. Et du coup, ses camarades ne la prennent pas au sérieux. Mais ce n’est pas parce qu’elle fait attention à son style et à son apparence qu’elle est stupide et superficielle pour autant. Motivée à fermer leurs clapets, elle va travailler d’arrache-pied et se révéler finalement même plus intelligente qu’eux. Ajoutez à cela une grande générosité, une loyauté sans faille et un optimisme hors pair, et voilà clairement le genre de fille à qui on veut ressembler.

Il faut travailler et persévérer pour obtenir ce que tu veux

La meuf décide quand même d’entrer à Harvard alors qu’elle n’a jamais étudié le droit et que son domaine de prédilection est la mode. Mais elle est déterminée à y arriver, alors elle s’y met à fond, potasse tous les bouquins qu'il faut, use et abuse de créativité et d'originalité dans sa vidéo de présentation et réussit ainsi à passer le test avec brio. Et une fois là-bas, elle ne se repose pas sur ses lauriers et travaille deux fois plus que les autres pour devenir finalement major de promo. Le tout, alors que personne ne croyait en elle. Ça, c'est de l'exemple à suivre. 

Ne laisse personne te dire que tu n'es pas assez bien 

Tout au long du film, Elle Woods s’entend dire continuellement qu’elle n’est pas assez bien. Pas assez bien pour se marier avec Warner, pas assez intelligente pour rentrer à Harvard et encore moins devenir une brillante avocate. Mais au lieu de se décourager, elle utilise ces pensées négatives comme motivation pour réussir. Elle nous apprend à ne pas écouter les mauvaises langues et à faire ce qu’on veut. Comme elle, on a envie d’enfiler un tailleur rose, de faire un joli mouvement de “Bend and snap” et de répondre à ceux qui nous disent que c’est impossible : “Regarde-moi faire”.

Ne fais pas ta vie en fonction des autres, mais pour toi

Bien que ce soit pour récupérer Warner qu’Elle est d’abord rentrée à Harvard, ce n’est que quand elle a compris qu’elle ne serait jamais assez bien pour lui (selon son avis, parce qu’en réalité, elle est 100 fois meilleure), qu’elle a vraiment commencé à prendre l’école de droit au sérieux. Faire sa vie en fonction d’un garçon ne mène nulle part. L’important, c’est de faire ce qu’on aime et de réaliser ses rêves à soi. Et si au passage, on rencontre un Emmett, qui nous respecte et aime tout de nous, même nos défauts, alors tant mieux. Mais l’important, c’est de vivre pour soi avant tout.

Crois en toi et sois fidèle à toi-même

S'il y a une seule chose à retenir d'Elle Woods, c'est sa capacité à croire en elle. Personne ne lui a fait confiance quant à sa capacité à devenir une brillante avocate, et pourtant, elle leur a prouvé le contraire et c'est parce qu'elle a cru en elle. Et ce, sans arrêter d'être celle qu'elle-même, même si sa personnalité originale et excentrique n'était pas appréciée de tout le monde. On devrait clairement en prendre de la graine ! 

Et le meilleur pour la fin : Bend and snap !

Parce qu'un article sur La Revanche d'une blonde serait incomplet sans une référence au cultissime "Bend and snap", le mouvement qui séduit les mecs à coup sûr. Si si, essayez, vous verrez. 

Source : shoko.fr, sweetyhigh.com - Crédit : UFD, Movieclips Trailer Vault - youtube