L'Oréal contre le SIDA, les coiffeurs de l'enseigne et Bob Sinclar se mobilisent

par

Les coiffeurs L'Oréal Professionnel se mobilisent contre le SIDA. A l'occasion de la journée mondiale contre le SIDA, un site éphémère voit le jour ce lundi 1er décembre pour 24h. Nommé "Hair S'extra", le site dévoile une gamme de produits pour cheveux bien particulière

C'est en passant par un message bien drôle que les coiffeurs L'Oréal Professionnel se mobilisent pour une cause qui l'est beaucoup moins. En effet, la Fondation L'Oréal avoue à travers un communiqué de presse vouloir combattre la banalisation qui entoure la maladie du SIDA. Ce n'est pas une nouveauté pour la marque qui est engagée, depuis 2001, dans un programme appelé "Coiffeurs contre le SIDA. En partenariat avec l'UNESCO -cette année avec Bob Sinclar, en prime- et lancé en Afrique du Sud, le projet permet de sensibiliser le monde face aux dangers et conséquences liés au VIH. La fondation essaye également de lutter contre la stigmatisation des victimes. L'Oréal avait déjà collaboré avec la marque Les Petites, ils avaient créés un sweat en commun dans le but de récolter des fonds destinés aux jeunes filles qui vivent dans les pays en voie de développement. L'enseigne veut se servir de son influence pour (ré)-attirer l'attention des plus jeunes quant aux risques liés au SIDA. Aussi, si de nombreuses campagnes furent lancées dans les années 90 et 2000, les campagnes sont plus ciblées et passent par des canaux de communication différents, comme à travers des marques de mode notamment.

L'Oréal contre le SIDA, les coiffeurs de l'enseigne et Bob Sinclar se mobilisent - photo

Dorénavant, nous luttons contre le SIDA directement dans les écoles en parlant franchement avec les jeunes. C'est l'occasion pour eux de pouvoir poser les questions qu'ils souhaitent et qu'ils n'oseraient peut-être pas poser à leurs parents. L'Oréal a donc profité de la journée mondiale du SIDA ce lundi 1er décembre pour également se consacrer à la lutte. Tous les salons de coiffure partenaires de l'enseigne seront aujourd'hui aux couleurs du programme Coiffeurs contre le SIDA. De plus, un site éphémère voit le jour pour 24h. Ce site propose de découvrir la marque Hair S'extra, qui propose des accessoires de coiffure un peu...spéciaux. Ainsi, vous pourrez retrouver chez Hair S'extra des accessoires de coiffure "coquins". La marque s'explique dans un communiqué de presse : "Le parti-pris est de réinterpréter des objets du quotidien liés à la coiffure et de jouer sur leur ambivalence, afin de les présenter tels des accessoires de plaisir." Et oui, pas besoin de vous faire un dessin quant aux ressemblances crées entre un fer à lisser et un "accessoire de plaisir" ...

L'Oréal contre le SIDA, les coiffeurs de l'enseigne et Bob Sinclar se mobilisent - photo
L'Oréal contre le SIDA, les coiffeurs de l'enseigne et Bob Sinclar se mobilisent - photo

Le communiqué va plus loin et précise : "Le défi était de ne paraître ni moralisateur, ni institutionnel". Défi réussi pour Hair S'extra ! L'Oréal s'est souvent impliqué dans les bonnes causes, et c'est à l'occasion de la sortie de sa gamme anti-âge Sublimist que L'Oréal avait collaboré pour la première fois avec Les Petites. La marque se sert de la popularité du DJ Bob Sinclar et de son coiffeur personnel pour cibler les jeunes en particulier. Les deux hommes sont donc parrains de l'événement cette année. Bob Sinclar évoque son engagement contre le virus sur le site Coiffeurs contre le SIDA : "Je n'offre pas mon image pour une cause, je donne de mon temps au service des gens qui en ont besoin. On a pensé à tort au début des années 80 que la maladie n'était contractée qu'exclusivement dans les clubs. C'est faux, mais le symbole est quand même important pour moi car ma musique passe en boîte-de-nuit. Je serai comblé de savoir que mon succès peut apporter une dynamique supplémentaire à la prévention de la maladie". Bob Sinclar a déjà donné de sa personne pour lutter contre le SIDA, il a notamment joué pour le festival Solidays" à plusieurs reprises. Rappelons tout de même que Solidays a été créé dans le but de lutter contre ce virus qui tue en moyenne 1,5 millions de personnes par an.