L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16

par

La rédac' de meltyFashion a rencontré Delphine Courteille, nouvelle hairstylist experte de L'Oréal Professionnel en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16. On vous emmène dans les coulisses d'une coiffure électrique !

A l'occasion du défilé Lemaire Automne-Hiver 2015/2016 à la Fashion Week de Paris, la rédac' de meltyFashion s'est faufilée en backstage pour tout savoir de la mise en beauté du show. C'est avec Delphine Courteille que nous avons échangé pour en savoir plus sur la coiffure plébiscitée par le créateur parisien. A la tête du célèbre Studio 34 de la rue Mont-Thabor, le salon de coiffure des stars niché à deux pas de la place de la Concorde à Paris, Delphine Courteille œuvre avec passion et propose des services sur-mesure à sa clientèle internationale. Et lors de la Fashion Week de Paris, la hairstylist la plus en vogue de la capitale se met au service des plus grandes maisons de couture pour réaliser la coiffure des défilés. Christophe Lemaire, Hermès, Anthony Vaccarello... la liste fait pâlir d'envie !

L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16 - photo
L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16 - photo
L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16 - photo
L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16 - photo
L'Oréal Professionnel : la hairstylist Delphine Courteille se confie en backstage du défilé Lemaire A-H 15/16 - photo

Mais depuis une semaine, Delphine Courteille a rajouté une corde à son arc en devenant la nouvelle experte officielle de L'Oréal Professionnel. En plus de participer prochainement au lancement des produits Wet Domination et Pro Fiber de la marque, Delphine Courteille est donc assistée de l'équipe L'Oréal sur ses shows pour réaliser des coiffures ancrées dans les tendances et des looks développés avec la marque. En backstage du défilé Lemaire Automne-Hiver 2015/2016, alors que l'effervescence est à son comble et que les mannequins s'apprêtent à fouler le podium, Delphine Courteille a répondu à nos questions, nous dévoilant avec passion les dessous d'une coiffure pour le moins... électrique ! Rencontre.

Quelle est l'inspiration derrière la coiffure réalisée pour le défilé Lemaire ?

Pour la collection Lemaire Automne-Hiver 2015/2016, l'idée de la possession avec le film d'Isabelle Adjani revient beaucoup. Dans ce film de 1981, Adjani est un fille fiévreuse et effrayée mais qui reste belle. Du coup, côté cheveux nous avons traduit cela par quelque chose de très électrique. Christophe [Lemaire] a créé ces sortes de cols tube qui rendent les cheveux un peu électriques à force de les enlever et de les remettre, ce qui a aussi tendance à casser la coiffure. Ainsi, on a des cheveux qui vont être pris dans le maquillage par exemple.

Quels produits utilisez-vous pour réaliser la coiffure du défilé Lemaire ?

Pour faire la coiffure du défilé Lemaire, on a d'abord utilisé le shampoing sec Fresh Dust pour créer un cheveu très volant, un peu desséché. Ensuite, on a galbé la racine avec le spray Next Day Hair de L'Oréal Professionnel et en superposant ainsi les produits, on monte la matière. On a continué ce geste là avec la poudre Super Dust qui monte la matière en puissance. Après, on s'est amusé à passer un ballon pour rendre le cheveu ultra électrique afin de reproduire le système du tube qu'on enlève et qu'on remet à chaque fois. Enfin, on a fixé l'électricité du cheveu avec la laque Infinium. Ce sont 4 produits qu'on a donc utilisés pour réaliser cette texture de cheveux. On ne voulait pas la sensation d'une coiffure créée par un coiffeur mais une sensation d'un accident de la vie.

La conception de cette coiffure a t-elle nécessité une longue réflexion en amont ?

Oui et non car c'est une coiffure qui est faite en fonction de chaque mannequin, par rapport à son visage. Les coiffures subtiles comme celles-là, et que j'appelle un peu intellectuelles, sont plus difficiles à réaliser que les coiffures très structurées, très laquées et très accrochées. Les choses les plus simples paraissent toujours très faciles, mais ce sont les choses les plus difficiles à réaliser car elle nécessitent de la réflexion et de la subtilité.

Avez-vous essayé d'apporter votre patte ou vous êtes-vous plutôt conformée aux idées de Christophe Lemaire ?

On forme une équipe avec Christophe et Camille Bidault qui le conseille et on avance vers un style. On a déjà une idée de départ et on cherche ensuite tous ensemble pour arriver à la perfection... dans l'imperfection !

Quelles astuces donnez-vous aux mannequins pour soigner leur chevelure sur-sollicitée ?

Pour ma part y a le sérum Absolut Repair Lipidium de L'Oréal Professionnel que j'adore et que j'utilise aussi sur moi. Il est conseillé pour les mannequins avant chaque show. Elles doivent se laver les cheveux et peuvent ensuite mettre du sérum sur les longueurs sans rincer. Ainsi, elles arrivent avec le cheveu clean et bien hydraté, car avec les plaques lissantes et le sèche-cheveux utilisés 4 à 6 fois par jours, le cheveu peut être endommagé. Après les défilés en fin de journée, elles peuvent utiliser un shampoing pour purifier le cheveu et le nettoyer de tous les produits utilisés en succession. Et puis un bon masque !