La Casa De Papel : Pourquoi nous sommes tellement accros à la série phénomène de Netflix

par

C'est la série événement par excellence ! Tu ne peux plus t'en passer ? C'est normal et on te dit pourquoi... 

Cette semaine a été marquée par le lancement de la saison 2 de Casa De Papel ! Si tu n'as jamais entendu parler de cette série, tu sors certainement d'une grotte sinon, tu n'as pas pu passer à côté du phénomène de Netflix ! En l'espace de quelques mois, le show a conquis le cœur de millions de téléspectateurs à travers le monde : jamais une série espagnole n'avait autant fait le buzz en aussi peu de temps. D'ailleurs, Riverdale n'a qu'à bien se tenir ! Mais, on se pose quand même la question : pourquoi sommes-nous tant accros à La Casa De Papel ? 

Une storyline divertissante 

Le scénario est simple ! On suit les aventures de 8 braqueurs pas comme les autres et de leur leader, le Professeur, qui dirige toute l’opération. Ils ont pour mission de réaliser le plus grand braquage jamais réalisé en Espagne. Pour cela, ils doivent s’introduire dans la fameuse Fabrique nationale de la monnaie pour y imprimer leurs propres billets. Toute l’équipe compte ainsi repartir avec un butin de 2,4 milliards d’euros, rien que ça ! Bien évidemment, tout ne se passera pas comme prévu… Au programme: une soixante d’otages et des policiers bien déterminés à attraper les braqueurs. Cela aurait pu s’arrêter là mais justement, c’est ça la force de la série ! Flashbacks, rebondissements incroyables et suspense à fond, on ne s’ennuie jamais une seule seconde.

Des braqueurs pas si méchants que ça 

Quel casting grandiose ! Si on est si accros à la série, c’est surtout grâce aux personnages. Merci aux producteurs d’avoir eu la merveilleuse idée de donner aux braqueurs des noms de villes. Tokyo, Moscou, Denver, Nairobi, Oslo, Helsinki et notre cher Berlin exécutent donc les ordres du Professeur dont on ne connait également pas le vrai nom. Déjà ici, c’est énigmatique et on adore ;) Niveau caractère, on peut facilement s’attacher à un braqueur. De plus, ils n’ont pas l’intention de faire du mal à qui que ce soit ! On est bien loin des truands sans cœur à une exception près. D'ailleurs, lors des flashbacks, on en apprend un peu plus sur leur passé, ce qui les rend encore plus fascinants. Bref, impossible de rester insensibles face à ces braqueurs 2.0 !

La Casa de Papel,Netflix,série Netflix
Un Professeur au charisme incroyable 

Ô le Professeur ! S’il semble très mystérieux, presque venu de nulle part, ce dernier est doté d’une intelligence et d’une réactivité incroyables. Il arrive à faire tourner en rond la police et surtout Raquel Murillo, chargée de l’enquête. Mieux encore, quand tout est sur le point d’être découvert, le Profession a toujours un plan B. Comment fait-il ? On se pose toujours la question ! Il est indispensable à la série et l’acteur est épatant. Chapeau l’artiste !

Des histoires d'amour pour les plus sentimentales 

Bien évidemment, les scénaristes n’ont pas oublié d’introduire des petites amourettes dignes de celles d'un film romantique. Aussi étonnant que cela puisse paraître, les histoires à l’eau de rose (et les scènes de sexe) sont bien présentes, de quoi attirer un public très féminin. Entre action et légèreté, on ne peut être que diverties.

La Casa De Papel : Pourquoi nous sommes tellement accros à la série phénomène de Netflix - photo
Des défauts qui deviennent des qualités 

Car oui, La Casa de Papel est aussi connue pour ses scènes peu réalistes voire pas du tout. Elle n'est pas parfaite côté scénario ! Par moment, ça en devient même too much mais franchement, ça ne pose aucun problème et on s'y habitue. La série réussit à nous faire digérer la pilule. Avouons-le, c’est juste un exploit ! Et ce moment où le Professeur arrive toujours à s’en sortir est magistral. Limite, on est d’accord pour dire que les défauts servent au show de Netflix.

Voilà donc les raisons pour lesquelles nous sommes totalement fans de La Casa de Papel. Mais petit bémol, la saison 3 n'est pas d'actualité et ça, ÇA FAIT vachement MAL... 

Source : shoko.fr / Netflix - Crédit : Antena 3, Netflix , Netflix