La poupée Barbie de Mattel s'offre enfin de vraies mensurations !

par

Mattel a dévoilé que sa célèbre Barbie serait bientôt proposée avec de nouvelles silhouettes. Une grande première dans l'histoire de la poupée de plastique, pour mieux se rapprocher de la réalité

Il était temps ! Barbie, qui célèbre cette année ses 57 ans d'existence, s'apprête à changer de corps pour arborer de vraies mensurations. Au fil des années, la mythique poupée de Mattel a certes subi quelques changements esthétiques, mais surtout destinés à l'amincir et à lui donner une allure toujours plus longiligne et irréelle. Sa taille extrafine et son maquillage outrancier avaient d'ailleurs été pointés du doigt à maintes reprises, et tandis que certaines marques avaient tenté de commercialiser leurs propres poupées taille normale, Barbie n'avait, elle, pas changé d'un poil. 2016 sera donc l'année du changement pour la célèbre poupée de plastique, puisque Mattel a annoncé qu'elle serait désormais proposée dans trois autres morphologies. La Barbie d'origine demeure, donc, mais les petites (ou grandes !) filles pourront à présent jouer avec une poupée de petite taille, une autre très grande et une dernière plus voluptueuse. Enfin de la diversité dans les rangs de Barbie, et dans les rayons jouets.

La poupée Barbie de Mattel s'offre enfin de vraies mensurations ! - photo
La poupée Barbie de Mattel s'offre enfin de vraies mensurations ! - photo

En plus d'arborer désormais des mensurations plus proches des femmes, Barbie n'est plus seulement la poupée blanche que tout le monde connaît. Six teintes de peau, 19 couleurs d'yeux et 20 coiffures différentes seront commercialisées par Mattel (en France) pour rendre sa poupée encore plus réaliste. Pas question pour autant de lui coller de l'acné et de la cellulite, comme c'était le cas avec la poupée plus vraie que nature de Lammily : le géant du jouet conserve l'esthétique de sa Barbie, avec de jolis traits, un sourire extra bright mais surtout des mensurations des plus harmonieuses - comprendre ni petit ventre, culotte de cheval ou double-menton. Et c'est là où le bât blesse, puisque malgré les efforts de Mattel pour développer une gamme "plus représentative du monde que les petites filles voient autour d'elles", Barbie s'enferme à nouveau dans des stéréotypes, avec une "plus size" qui ressemble davantage à un mannequin qu'à une vraie femme ronde, une Barbie "Tall" et une "Petite".

La poupée Barbie de Mattel s'offre enfin de vraies mensurations ! - photo

Et si les nouvelles poupées débarqueront en magasins au mois de mars 2016 chez nous, Mattel France n'a pas encore décidé des noms qu'elles auront sur le marché français. En effet, alors que les appellations "plus size", "tall" et "petite" sont démocratisées outre-Atlantique puisque couramment employées dans l'industrie de la mode, les traductions littérales pourraient être mal perçues en France ! Nommer les Barbie "grande taille", "grande" et "petite" reviendrait à les définir par rapport à la poupée de base, et ainsi postuler que cette dernière représente la norme. Pour éviter la polémique et ne pas stigmatiser les petites filles qui se feraient offrir une poupée grande taille ou petite, Mattel aurait prévu de vendre ses nouvelles Barbie en pack. En attendant de découvrir les modèles de la ligne Fashionistas de Barbie, retrouvez ci-dessus la vidéo de présentation des nouvelles plastic dolls.

Source : time.com / vogue.co.uk / huffingtonpost.fr