La #Womensmarch, c'est quoi ? Décryptage du mouvement qui prône le Girl Power

par
La Women's March à Paris

Aujourd'hui, 21 janvier, vous n'avez pas pu passer à côté de la Women's March. Oui mais, qu'est-ce que c'est au juste ?

Tout à commencé le 20 janvier dernier jour de l'investiture de Donald Trump. Dire au revoir au couple Obama pour accueillir un homme qui ne fait pas l'unanimité, ce fut compliqué - on vous l'accorde. Le comportement de Donald Trump envers les femmes peut parfois nous donner la nausée (on ne vous la refera pas, vous avez probablement pu lire certaines de ses citations sur les réseaux sociaux) mais le fait est que son arrivée au pouvoir à eu l'effet d'une sonnette d'alarme. Après toutes ces années de combat pour leurs droits, pour avoir ne serait-ce qu'un peu de reconnaissance, les femmes pouvaient-elles vraiment se taire ? Nope, bien sûr que non. Voilà pourquoi une marche a été organisée à Washington ce 21 janvier. Et bien sûr, le mouvement s'est étendu : aujourd'hui, les femmes ont défilé dans près de 600 villes et de nombreuses célébrités ont pris part au mouvement : Beyoncé, Victoria Beckham, Jennifer Lawrence, Sophia Bush... pour ne citer qu'elles

Tout est parti d’une avocate retraitée d’Hawaï, sur les réseaux sociaux. Très vite, le mouvement s'est étoffé et aujourd'hui, près de 200 000 personnes ont défilé à Washington pour défendre quelque chose qui, au final, nous rappelle les sufragettes*. Traduction, les femmes ne cesseront jamais de se battre - elles ne lâcheront rien, parce qu'on est comme ça. Il y a celles qui ont bravé le froid pour sortir dans la rue et celles qui ont tenu à participer via Instagram. Non, il n'y avait pas besoin de sortir ses moonboots et sa doudoune pour faire entendre sa voix !

A ParisA NashvilleDéfendre la dignité

La Women's March est avant tout une façon pour les femmes d'exprimer leur mécontentement mais le mouvement est surtout un appel à la tolérance et à l'acceptation. Pour tout le monde : "Nous marchons parce que le candidat républicain a mené une campagne fondée sur la haine et l’intolérance. Et maintenant, ceux d’entre nous qu’il voudrait dénigrer ou pire ont hâte de lui donner un aperçu de ce qui l’attend pour les quatre prochaines années. Bienvenue à Washington, Monsieur le Président", a écrit Susan Campbell, chroniqueuse américaine. Dans les rues et sur les réseaux sociaux, la Women's March a pris une ampleur considérable, preuve que le Girl Power n'a pas dit son dernier mot !

* Pour rappel, les suffragettes se sont battues pour que les femmes obtiennent le droit de vote en 1913.

Les melty Future Awards auront lieu le 6 février prochain au Grand Rex et en direct sur melty.fr dès 20H30. Vous avez encore le temps de voter pour la grande gagnante de la catégorie Trendy. Dépêchez-vous, les votes s'arrêtent le 31 janvier ! Qui sera la grande gagnante ?

Source : Le monde, Instagram, - Crédit : The New Yorker, Instagram /staycutexo, Instagram /Acaroro, Instagram /nataliepaigecox, Instagram / amberandergram, Instagram/ Nasty Women