Oui, le caca de règles est bien super chelou, voilà ce qu'il se passe dans ton corps

par

Si t'es tout le temps fourrée sur le trône, sache que tu n'es pas la seule.

Si seulement notre semaine de règles ne consistait qu'en des pertes de sang, on pourrait la tolérer... mais non ! Il faut qu'elle s'accompagne d'effets secondaires désagréables - maux de ventre, tension dans la poitrine - et parfois même fucking chelous - genre notre transit qui part en cacahuète, notamment.

Oui, il se passe des phénomènes très bizarres au rayon caca pendant nos règles, et je parie que, si vous ne l'avez pas déjà personnellement constaté, vous serez frappée par un éclair de génie en lisant ces lignes. Constipation, diarrhée, ballonnements... nos ragnagnas nous amènent leur lot de réjouissances, et c'est sans parler du nombre de fois hallucinant où notre trône nous appelle - est-ce humain de faire autant caca ?

Apparemment oui, c'est normal pour toute personne menstruée ! Pour expliquer nos petites péripéties fécales pendant nos règles, les scientifiques ont fait la lumière sur la prostaglandine, un composé chimique semblable à une hormone produite au sein de notre utérus, et qui lui donne le signal d'expulser l'endomètre.

Parfois (à chaque fois, si l'on en croit notre transit !), ces fameux composés réussissent à migrer jusqu'à nos intestins, où ils envoient le même message, sauf que les déchets à expulser ne sont pas du sang, mais plutôt le contenu de notre côlon ! Résultat, on a plus fréquemment envie d'aller à la selle, et la chute de la progestérone au moment des règles accélère de son côté le système digestif - et cela peut se traduire par des diarrhées... Huuum, très réjouissant tout ça !

Vous l'aurez compris : pendant nos règles, progestérone et prostaglandine se liguent contre nos intestins et les poussent à agir de manière incontrôlable. Ça fait chier, et ça c'est bien le cas de le dire !

Alors pour minimiser le phénomène, il peut être intéressant de switcher son régime alimentaire avec un peu plus de riz par exemple, moins de café, et moins de légumineuses pour éviter les ballonnements indésirables, même si on les adore d'un point de vue nutritionnel. Et puis sinon, dites-vous que ça rentrera dans l'ordre une fois vos règles terminées !

Source : Shoko - Crédit : PeopleImages,Getty Images