Le cost per wear, calculez le coût réel de vos tenues !

par
Le cost per wear ratio, une nouvelle façon de calculer sa garde robe !

Le cost per wear est LA solution shopping ! Calculez le coût de revient réel d’un vêtement en fonction du nombre de fois que vous l’avez porté et vous avez tout gagné… Achetez enfin ce que vous voulez !

Il était temps que l’opération parvienne à nos oreilles ! Le cost per wear (littéralement coût par porté) est une équation exceptionnelle qui va approuver tous nos caprices. Le principe est de calculer le coût de revient de vos vêtements par rapport au nombre de fois que vous les avez portés. Le cost per wear reste obscur ? Exemple : vous craquer pour cette fabuleuse paire de Repetto édition limitée automne-hiver 2013-2014, le hic c’est qu’elles sont au prix élevé de 235 €. Si vous les portez ne serait-ce que tous les jours durant un mois, elles vous auront en réalité coûté 7.83 € par jour. Ainsi, avec le cost per wear, en mettant en perspective l’utilité et la longévité de vos pièces coup de cœur, vous réalisez qu’elles ne vous ont pas coutés si chères au final. De même, vous vous apercevez que des pièces de mauvaise qualité ou que vous porterez peu vous ont coûtées en réalité une fortune. Le cost per wear déculpabilise les fashionistas et encourage une consommation plus responsable !

Avec le Cost per Wear, les mathématiques n’ont jamais été aussi fashionable. Grâce à ce principe, vous pouvez vous ruer vers les découvertes Les Fashion Hunters comme Sézane, la marque inspirée, légèrement plus chères mais de haute qualité donc économiques. Ce calcul attribué à la bloggeuse Kathryn Finney nous aide à consommer mieux, être moins frustrée mais aussi à utiliser notre placard en totalité ! Retrouvez la formule magique prête à l’emploi ici sur Asos.fr et shoppez sans complexes !

Le cost per wear, calculez le coût réel de vos tenues ! - photo
Le cost per wear, calculez le coût réel de vos tenues ! - photo
Le cost per wear, calculez le coût réel de vos tenues ! - photo
Source : balibulle.com - Crédit : X, Christian Louboutin