Le freckling, cette nouvelle tendance love qu'on ne voit qu'en été

par

Ça s'en va et ça revient ! 

Ah l'été... ces plages de sable fin sur lesquelles on aime se prélasser, ces terrasses ensoleillées où l'on adore s'attarder... et ces amourettes de vacances qui viennent embellir les beaux jours. A nos années collège, on se contentait d'un vague bisou sur la bouche avec le beau gosse de la colo à qui l'on promettait d'envoyer une carte à la rentrée. Aujourd'hui, les passions éphémères sont un poil plus complexes. Et ce n'est pas la tendance love nommée freckling qui prouvera le contraire. Cette pratique que l'on voit surgir qu'en été vient du mot « freckles » qui signifie « tâches de rousseur » en anglais. Tu ne vois pas le rapport ? Laisse-nous t'expliquer, tu vas comprendre !

Si tu possèdes des tâches de rousseur, tu n'es pas sans savoir qu'elles ont la manie d'apparaître avec l'arrivée du soleil, d'orner ta peau tout l'été et puis de disparaître, quand winter is coming. Eh bah un freckler, il fait grosso modo la même chose. « C'est quelqu'un qui, au lieu de disparaître pour toujours, est heureux d'être dans votre vie sans trop y être. Il se tient au courant de votre avancée mais ne donne pas beaucoup de nouvelles durant l'hiver », précise le site Askmen. Un genre d'hibernation des sentiments, en gros. Et puis pouf, comme par magie, le/la voilà qui revient, tout sourire et la peau bronzée, prêt.e à refaire un nouveau tour de manège quand l'été pointe le bout de son nez. Bref, tu l'as compris, il ne s'agit pas d'une simple amourette de vacances qui prend fin à la rentrée. Mais bien d'une relation en continue - mais en pointillé - qui n'existe concrètement qu'en été. Curieux, non ?

En fait, pas tellement. Comme l'explique The Independent, « le 'freckling' est représentatif des rencontres amoureuses d'aujourd'hui : personne ne sait jamais vraiment où il en est et rien n'est jamais tranché ». Oui, avec les réseaux sociaux, il est très facile de se tenir au courant de la vie de quelqu'un sans avoir nécessairement besoin de la contacter pour avoir de ses nouvelles. Il est également très facile d'apparaître et de disparaître, car dans les faits, on garde toujours plus ou moins l'autre de vue, on fait toujours partie de son cercle d'amis, de sa garde rapprochée virtuelle. Bref, il est facile de le/la garder sous le coude et de revenir, comme une fleur, le moment souhaité.

Si les deux personnes de cette relation sont sur la même longueur d'onde, il n'y a pas de raison que le freckling ne gagne pas la leur, quand l'été arrive. Seulement, si l'un d'entre eux ne comprend pas le manège de l'autre et a ce sentiment horrible d'être ghosté.e dès que la fin de l'été approche, il est préférable de mettre un terme à cette relation. Au risque de vraiment en souffrir et de prendre l'été en horreur (ce qui serait quand-même dommage...).

Source : Shoko - Crédit : Summit Entertainment