S'inscrire
tracking
Weekly Fashion

Le grand déménagement mode et les tattoos des fashionistas, Weekly Fashion

Publié par
Mélannie Ngalula
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 5 min
No thumbnail

Un peu tardif, c'est le grand ménage de printemps dans la mode. Entre l'arrivée d'Isabel Marant et Jason Wu chez H&M et Hugo Boss, la sortie de Marc Jacobs chez Louis Vuitton, il est difficile de suivre tous ces changements

La mode est un éternel cycle dit-on, une phrase qui se vérifie cette semaine avec un bal d'entrées et de sorties entre les créateurs et les maisons de prêt-à-porter. Isabel Marant a ouvert ce bal particulier avec l'annonce de son arrivée chez H&M, une nouvelle qui en a réjouit plus d'unes. En effet, bien qu'elle présente à la Fashion Week prêt-à-porter de luxe, Isabel Marant a toujours su garder un esprit très ouvert avec des créations auxquelles beaucoup peuvent s'identifier et acquérir. Après Stella McCartney, Lanvin, Anna Dello Russo ou encore dernièrement Maison Martin Margiela, c'est Isabel Marant qui succède à cette pléiade de grands noms chez H&M. Avec cette collaboration H&M, Isabel Marant poursuit success story. Une autre arrivée fait beaucoup de bruit cette semaine, celle du discret Jason Wu chez Hugo Boss. Alors qu'il présente pas moins de quatre collections (dont deux durant la Fashion Week de New York) éponymes par années, Jason Wu sera également aux commandes de la direction artistique prêt-à-porter et accessoires Hugo Boss. Reste à savoir comment l'univers féminin de Jason Wu et le minimalisme contemporain d'Hugo Boss vont fusionner. Toutefois le designer de 31 ans ne risque-t-il pas de se fatiguer avec désormais deux maisons à gérer ?

En effet, nombreux sont les designers à avoir cumulé les collaborations avec d'autres maisons à l'instar de Karl Lagerfeld pour Chanel, Fendi et sa marque éponyme ou encore Marc Jacobs. Ce dernier d'ailleurs serait en passe de renoncer à son poste chez Louis Vuitton après seize années de bons et loyaux services. Son contrat se terminant en 2014, il se dit que Marc Jacobs aurait envie de se recentrer sur ses deux maisons Marc Jacobs et Marc by Marc Jacobs. Serait-ce donc la fin d'une ère pour Louis Vuitton ? Aussi, la sortie est aussi indiquée pour Mathide Castello moins d'un an après son arrivée, sa danse avec Azzaro aura été courte. La maison accueille à sa place le duo Arnaud Maillard et Alvaro Castejón. Ayant fait leurs classes séparément chez Karl Lagerfeld, Oscar de la Renta ou encore Fendi, le duo compte bien laisser son empreinte chez Azzaro de manière créative. Entre entrée et sorties, le bal de mode s'intensifie et nous réserve bien des surprises pour la prochaine Fashion Week. Alors que dans le microcosme de la mode, les créateurs veulent laisser leur empreinte avec leurs vêtements et leur style unique, les fashionistas le font en tatouage. Longtemps réservé aux bras musclés et virils dans notre imaginaire, le tatouage a fait un retour flagrant ces dernières années.

Et nos fashion icons ne sont pas en reste. Désormais on compte les célébrités qui n'en n'ont pas et non l'inverse. Dernière à avoir succombé à l'appel de l'aiguille : Cara Delevingne. Après son tatouage lion sur le lion sur l'index puis ses initiales sur la main, la jeune top de 20 ans est prête pour un troisième. Cara fait appel à Rihanna pour lui marquer la peau en échange, elle compte aussi décorer la peau de Rihanna d'un joli tatouage. Un tatouage comme gage d'amitié, on hésite encore entre l'émerveillement et le sourire moqueur. Une autre blonde se fait tatouer cette semaine en compagnie, notre crevette Aurélie ! Avec son copain Benjamin elle se fait tatouer une manchette intégrale qui vous laisse sceptique. Enfin que serait notre Weekly Fashion sans notre dose de scandale ? Ça tombe sur Beyoncé cette semaine qui une fois n'est pas coutume en est victime. Une ribambelle de designers se sont bousculés pour lui confectionner ses tenues de scène Mrs Carter Tour dont Roberto Cavalli. On connaissait le designer pour son amour des imprimés mais pas pour Photoshop ! En effet, sur ses esquisses, c'est une Beyoncé aux jambes galactiques et fines comme des piquets que l'on découvre. Allégée de 30 kilos et allongée de 20 centimètres cette Beyoncé Campbell a provoqué la colère de ses fans envers Roberto Cavalli. Du côté du designer italien, silence radio !

La mode est un éternel cycle dit-on, une phrase qui se vérifie cette semaine avec un bal d'entrées et de sorties entre les créateurs et les maisons de prêt-à-porter. Isabel Marant a ouvert ce bal particulier avec l'annonce de son arrivée chez H&M, une nouvelle qui en a réjouit plus d'unes. En effet, bien qu'elle présente à la Fashion Week prêt-à-porter de luxe, Isabel Marant a toujours su garder un esprit très ouvert avec des créations auxquelles beaucoup peuvent s'identifier et acquérir. Après Stella McCartney, Lanvin, Anna Dello Russo ou encore dernièrement Maison Martin Margiela, c'est Isabel Marant qui succède à cette pléiade de grands noms chez H&M. Avec cette collaboration H&M, Isabel Marant poursuit success story. Une autre arrivée fait beaucoup de bruit cette semaine, celle du discret Jason Wu chez Hugo Boss. Alors qu'il présente pas moins de quatre collections (dont deux durant la Fashion Week de New York) éponymes par années, Jason Wu sera également aux commandes de la direction artistique prêt-à-porter et accessoires Hugo Boss. Reste à savoir comment l'univers féminin de Jason Wu et le minimalisme contemporain d'Hugo Boss vont fusionner. Toutefois le designer de 31 ans ne risque-t-il pas de se fatiguer avec désormais deux maisons à gérer ?

En effet, nombreux sont les designers a avoir cumulé les collaborations avec d'autres maisons à l'instar de Karl Lagerfeld pour Chanel, Fendi et sa marque éponyme ou encore Marc Jacobs. Ce dernier d'ailleurs serait en passe de renoncer à son poste chez Louis Vuitton après seize années de bons et loyaux services. Son contrat se terminant en 2014, il se dit que Marc Jacobs aurait envie de se recentrer sur ses deux maisons Marc Jacobs et Marc by Marc Jacobs. Serait-ce donc la fin d'une ère pour Louis Vuitton ? Aussi, la sortie est aussi indiquée pour Mathide Castello moins d'un an après son arrivée, sa danse avec Azzaro aura été courte. La maison accueille à sa place le duo Arnaud Maillard et Alvaro Castejón. Ayant fait leurs classes séparément chez Karl Lagerfeld, Oscar de la Renta ou encore Fendi, le duo compte bien laisser son empreinte chez Azzaro de manière créative. Entre entrée et sorties, le bal de mode s'intensifie et nous réserve bien des surprises pour la prochaine Fashion Week. Alors que dans le microcosme de la mode, les créateurs veulent laisser leur empreinte avec leur vêtements et leur style unique, les fashionistas le font en tatouage. Longtemps réservé aux bras musclés et virils dans notre imaginaire, le tatouage a fait un retour flagrant ces dernières années.

Et nos fashion icons ne sont pas en reste. Désormais on compte les célébrités qui n'en n'ont pas et non l'inverse. Dernière a avoir succombé à l'appel de l'aiguille : Cara Delevingne. Après son tatouage lion sur le lion sur l'index puis ses initiales sur la main, la jeune top de 20 ans est prête pour un troisième. Cara fait appel à Rihanna pour lui marquer la peau en échange, elle compte aussi décorer la peau de Rihanna d'un joli tatouage. Un tatouage comme gage d'amitié, on hésite encore entre l'émerveillement et le sourire moqueur. Une autre blonde se fait tatouer cette semaine en compagnie, notre crevette Aurélie ! Avec son copain Benjamin elle se fait tatouer une manchette intégrale qui vous laisse sceptique. Enfin que serait notre Weekly Fashion sans notre dose de scandale ? Ça tombe sur Beyoncé cette semaine qui une fois n'est pas coutume en est victime. Une ribambelle de designers se sont bousculé pour lui confectionner ses tenues de scène Mrs Carter Tour dont Roberto Cavalli. On connaissait le designer pour son amour des imprimés mais pas pour Photoshop ! En effet, sur ses esquisses, c'est une Beyoncé aux jambes galactiques et fines comme des piquets que l'on découvre. Allégée de 30 kilos et allongée de 20 centimètres cette Beyoncé Campbell a provoqué la colère de ses fans envers Roberto Cavalli. Du côté du designer italien, silence radio !

À lire aussi
Ramadan 2013, Rihanna, Lady Gaga : un été sans maquillage ? Weekly Fashion
À lire aussi
Nabilla acceptée, Jourdan Dunn recalée : La Haute-Couture fait scandale, Weekly Fashion
À lire aussi
Beyoncé Présidente et les filles interdites de leggings et soutien-gorge, Weekly Fashion
À lire aussi
Victoria Beckham e-shop et Monki Paris boutique, des ouvertures buzz au Weekly Fashion
À lire aussi
Cannes envahit par les stars et Kate Middleton ringardisée, Weekly Fashion
À lire aussi
Les mannequins rondes interdites de mode et les stars sont punk au MET Ball, Weekly Fashion
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire
ou s'inscrire
Encore plus de contenus
Le grand déménagement mode et les tattoos des fashionistas, Weekly Fashion
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible