Le Hotdogging, cette position sexuelle sans pénétration qui va te faire grimper aux rideaux

par

L'art du frotti-frotta qui fait monter le désir. 

On a tendance à penser à tort que pour qu'il y ait plaisir et orgasme lors d'une relation sexuelle, la pénétration doit impérativement faire partie de l'équation. Voilà une idée reçue que la position du Hotdogging contredit à merveille. S'inspirant du célèbre sandwich américain dans lequel on fourre une saucisse dans une tranche de pain fendue en deux, cette position se présente grosso modo de la même façon. Il s'agit pour le partenaire masculin de glisser son pénis entre les fesses de sa partenaire et de le frotter contre elles, créant des mouvements de va-et-vient qui peuvent même le mener jusqu'à l'orgasme, surtout s'il décide de resserrer les fesses de sa belle pour davantage de pression autour de son sexe.

Mais l'avantage du Hotdogging ne concerne pas que le plaisir masculin (et heureusement !). Qu'elle soit placée sur le côté ou sur le ventre, la partenaire féminine peut également prendre son pied de cette façon. Par procuration, tout d'abord, en ressentant l'excitation de son partenaire mais également grâce au pénis qui, avec les va-et-vient, peut également stimuler sa vulve et son clitoris. En plus de mettre l'accent sur la montée de désir et l'excitation, cette position est parfaite pour les femmes enceintes ou celles qui viennent d'accoucher, certaines positions ou mêmes rapports pouvant être interdits pendant un temps. De même, les femmes souffrant de vaginisme ou de sécheresse vaginale peuvent également prendre leur pied avec le Hotdogging, sans avoir à affronter la douleur ou la gêne, selon leur situation.

Et pour celles qui ne se sentent pas prêtes à tenter la sodomie mais veulent avoir un petit aperçu, le hotdogging se révèle être une superbe alternative. Alors, partantes les meufs ?

Source : Shoko - Crédit : 20th Century Fox