Une nutritionniste nous explique ce qu'est le métabolisme, et ça va changer ton rapport aux calories (épisode 1)

par

Si tu cherches à contrôler ton poids, c'est la clé ultime

Être dotée d'un bon métabolisme, booster son métabolisme... lorsqu'on cherche à mener une vie saine et contrôler son poids, la notion de métabolisme arrive souvent sur la table - et dans les recherches Google, sans que l'on en comprenne forcément les tenants et les aboutissants. Le métabolisme, qu'est-ce que c'est réellement ? De quoi parle t-on lorsqu'on parle de métabolisme, et pourquoi est-ce important d'avoir un métabolisme qui fonctionne correctement ? On a posé la question à la coach en nutrition Maïa Baudelaire et ce qu'elle nous a en a dit pourrait bien changer ta vision sur le fonctionnement de ton corps et ta façon de lui apporter de l'énergie...

Le métabolisme, c'est quoi ?

On emploie souvent le terme métabolisme seul mais il s'accompagne toujours implicitement de la notion de base : métabolisme de base, appelé aussi métabolisme basal ou MB pour les intimes. Le métabolisme de base, c'est simplement la dépense énergétique de notre organisme lorsqu'il est au repos, dans une situation de calme. A chaque instant, même lorsque notre corps est immobile, notre organisme dépense des calories pour fonctionner correctement : respirer requiert de l'énergie, les battements du cœur aussi, le fonctionnement des organes également... Dans le corps, ce sont surtout les organes, les muscles, les os, les liquides, la peau qui pompent de l'énergie : on appelle cela la masse maigre de l'organisme.

"Le métabolisme de base correspond à 70% de nos dépenses énergétiques journalières", ajoute la nutritionniste Maïa Baudelaire, le reste correspondant à l'énergie dépensée par l'activité physique et la digestion. Pour que le corps assure donc ses fonctions vitales de base, il faut lui apporter un minimum de calories ; autrement, c'est mettre l'organisme dans une situation de stress et de défense.

De quoi dépend le métabolisme de base ?

Le métabolisme de base varie d'une personne à une autre : la quantité d'énergie dont le corps a besoin pour fonctionner n'est pas la même selon les individus, et elle diffère selon plusieurs critères :

  • Le sexe : le métabolisme de base des hommes est plus important que celui des femmes, du fait de leur masse maigre initiale plus grande
  • L'âge : le métabolisme diminue avec l'âge, "d'environ 2 à 4% par décennie à partir de 20 ans", explique la nutritionniste
  • Le poids et la taille
  • Les facteurs environnementaux (activité physique régulière, tabagisme, stress, hyperactivité...)
  • L'état physiologique (croissance, blessure, grossesse, lactation...)
  • La santé thyroïdienne
  • La génétique

Pssssst ! En renseignant déjà les critères d'âge, de sexe, de poids et de taille sur certains sites spécialisés, il est possible d'avoir une idée de sa dépense énergétique de base grâce à des calculs mathématiques

Pourquoi la notion de métabolisme importe ?

Il est important de comprendre la notion de métabolisme lorsque l'on cherche à réguler son poids ou en perdre. Une fois déterminée sa dépense énergétique au repos, on connaît l'apport minimal qu'il faut à l'organisme pour fonctionner correctement. Si l'on pratique une activité physique, on sait également que le corps a besoin de plus d'énergie encore pour compenser la perte.

Pour stabiliser son poids, il convient donc de compenser sa dépense énergétique (manger autant de calories qu'on en perd, mais des bonnes calories, c'est à dire des aliments qui apportent les nutriments essentiels comme les protéines, les glucides, les lipides...) ; pour en perdre, il faut être en déficit énergétique - raisonnable, afin de ne pas mettre le corps dans une situation de défense et ralentir le métabolisme.

Au prochain épisode, Maïa Baudelaire, nutritionniste et fondatrice du programme La Méthode de Maïa Baudelaire® nous expliquera comment augmenter son métabolisme de base pour dépenser davantage de calories au repos.

Source : Shoko / Maïa Baudelaire - Crédit : pitchwayz,Getty Images