Le pantry porn est la tendance rangement qui fait fureur chez les stars et les influenceuses

par

Quand le rangement devient so instagrammable. 

Il suffit d'un feu de paille pour faire enflammer la toile. Alors que tout Instagram se délectait de photos de bouffe en tout genre, classées sous le hashtag #foodporn, voici qu'une nouvelle obsession est en train de faire le buzz sur le réseau social. Il s'agit du pantry porn, une façon quasi maniaque de ranger son garde-manger et son frigo. Et si tu pensais que les boîtes de conserve et autres Tupperware n'avaient absolument rien de sexy, apprête-toi à changer d'avis en découvrant le potentiel instagrammable de cette nouvelle tendance adoptée en masse par les stars et les influenceuses. 

Des bocaux, des sachets, des paquets classés par couleur, par taille et par contenant. Voilà grosso modo en quoi consiste cette tendance de rangement, bien qu'à y regarder de plus près, le pantry porn semble un peu complexe et visiblement pas vraiment donné à tout le monde. Il n'y a qu'à voir les likes récoltés par les placards de Busy Philipps, Gwyneth Paltrow ou encore Laura Conrad pour saisir l'engouement autour de cette tendance un brin control freak. Outre l'aspect esthétique (parce que oui, pour nous autres personnes lamba, on ne va pas s'amuser à perdre un temps fou à classer nos légumes selon un nuancier de couleurs juste pour le plaisir du like), le pantry porn permettrait de se sentir mieux chez soi, d'être plus organisé.e et d'y voir plus clair, comme l'explique le Dr Sally Augustin à la rédaction de Refinery29

Bien que l'explication semble tout à fait viable et que cette tendance de rangement pourrait nous motiver à prendre plus le temps de cuisiner, grâce à cet environnement sain et feel good, face à ces colonnes de condiments impeccables, on avoue être plutôt prises d'une envie irrationnelle de tout saboter. Oui, parfois, la perfection peut agacer. Alors, le pantry porn a tout bon ou est totalement bidon ?

Source : Shoko/refinery29.com - Crédit : Instagram @Busy Philipps