Le step mullet est la nouvelle coupe à la mode et on ne sait pas si c'est une bonne nouvelle

par

Un come-back en force. 

Il y a des débats mode qui agiteront toujours les esprits. Des sandales ouvertes peuvent-elles être portées avec un collant ? L'association claquette-chaussette est-elle à bannir ? Peut-on oser plus de trois couleurs sur soi ? Parmi ces questions qui divisent la modosphère, la fashion cred' de la coupe mulet est également sans cesse remis en question. Après avoir marqué les années 80, la voilà qui revient plus audacieuse que jamais. Car si cette coupe se démarquait par son style déstructuré, avec la nuque longue et les bords courts, en 2019, le terme « déstructuré » est clairement un euphémisme. Le mulet est mort, place au step mullet (à traduire par mulet à étages).

Comme son nom l'indique, le step mullet est une coiffure à plusieurs niveaux. On peut opter pour la version « sage » (enfin, c'est vite dit) en arborant un bob sur un carré ou alors tenter la version triple étages - pour celles qui n'ont pas le vertige - et oser la frange courte couplée au bob et au carré plus ou moins long. L'idée est de faire croire à une coupe DIY, comme si elle était le résultat d'un accident après l'avoir défigurée à coups de ciseaux bourrins. On connaissait l'effet cuir patiné, le pantalon effiloché, le jean délavé, il fallait bien s'attendre à ce que le côté Oops, I dit it again gagne aussi le terrain capillaire.

Popularisé par des influenceuses hyper pointues comme Reese Blutstein ou encore DJ Yulia, le step mullet figure parmi les créations phares du salon de coiffure Vacancy Projet, à New York. Et si elle a ce petit effet shlag, la coupe est en réalité ultra travaillée : « Je pense que cela vient à la base des gens qui se coupent les cheveux eux-mêmes. Une sorte d'accident, de DIY, de bidouillage... Comme si tu avais pris des ciseaux de cuisine et que tu avais coupé des mèches entières » explique Masami Hosono, hairstylist à la rédaction de Teen US. Ah, la mode et ses mystères...

Une chose est sûre, si elle ne peut clairement pas plaire à tout le monde, cette nouvelle coupe mulet a le mérite d'être no gender et de s'adapter à tous types de cheveux. Et on doit avouer que le résultat est plutôt pas mal ! On aime l'esprit effortless, grunge et hyper décalé de cette coupe qu'on ne verra pas sur toutes les têtes. Elle a beau être LA nouvelle tendance de la rentrée, elle reste tout de même pour le moment adaptée par une certaine catégorie d'influenceur.ses.

Source : Shoko - Crédit : Instagram @VACANCY PROJECT